Deux ‘Palussière’ ou rien !

IMG_20180514_160805
      Autrefois, au temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître…à la pelouse, au pavillon ou au pesage, les ‘purs’ jouaient les yeux fermés les ‘deux ans’ d’Etienne Pollet souvent pilotés par Willy Billy Pyers ( un Australien de grand talent)…En ces temps moins glorieux, le turfiste attaque en masse les ‘Matthieu Palussière’ dans la jeune génération.

 

IMG_20180514_160855

 

  Le Prix de Pirette, course de classe 2 pour deux ans est revenu à l’écurie…Palussière ! La grise Forever in Dreams (très chuchotée) l’a emporté on ne peut plus facilement devant son compagnon, Trois Mats….Pour la petite histoire, le troisième de la course, Mister Vancouver est un transfuge de chez Matthieu Palussière! La lauréate a fait impression et pourrait bien aller en Angleterre pour en courir une ‘belle’ réservée aux jeunes.

 

IMG_20180514_142508
    Crown Walk s’est détachée très facilement dans le Prix Perruche Bleue dans un lot qui n’a pas l’air de contenir que des cracks. L’inédite SideWalk a effectué des premiers pas satisfaisants, mais sans plus.

 

 

  Les Prix Producer et Mississipian, deux courses pour inédits de trois ans nous ont semblé bien fades. On retiendra Fierté d’Amour et Fragrance, chez les pouliches et chez les poulains, The Gauch, Shinning Down et surtout N’Golo, qui pourrait bien… marquer la prochaine fois.

 

  Enfin Le Prix Verso II  a permis à ‘l’imbattable’ , avant le coup, Wusool  d’ajouter une nouvelle victoire à son palmarès après son excellente deuxième place à Longchamp derrière le très bon et prometteur, Mer et Nuages. En net retrait, Young Fire et Mon Ami l’Ecossais ( pas radin de ses efforts) sont à reprendre lorsqu’un tel cheval que Wusool ne sera pas de la partie.
Publicités

Luminate, Recoletos et Olivier !

IMG_20180501_162648
     Le ciel a enfin mis de coté ses ustensiles d’arrosage en ce jour de fête du travail . Un public familial s’est déplacé sur le site du Val D’or afin d’assister à une réunion qui tient la route (le gazon) .

 

 

 

IMG_20180501_142930
    Dans le Prix Pénélope, une pouliche a tissé sa toile (je sais c’est facile), son nom : Luminate ! Après avoir enlevé ‘Le Condé) en 2017, la fille de Lawman a prouvé sa tenue . Bien que réduite à cinq partantes, la lutte finale a été magique. Homérique, attentiste est venue vite à trois cent mètres du poteau prendre l’avantage. A deux cent mètres du poteau, ses supporters n’avaient plus qu’à aller à la caisse (aux machines), mais c’était sans compter sur le retour de luminate qui finissait fort le long de la corde pour venir coiffer Homérique sur le fil. Bien que le palmarès du ‘Pénélope’ ne donne pas souvent le nom de la future gagnante du mois de juin, on peut penser que dans le ‘Diane’ 2018, la pensionnaire de Freddy Head ne sera pas loin du coup, vu ce que l’on a vu pour l’instant en France. On peut noter qu’à peine descendu de sa monture, Olivier Peslier a eu une pensée pour Aurélien Lemaitre qui aurait dû monter la lauréate…La Classe le Monsieur !

 

 

  Dans le Quinté, Calypso Song et Sejo sont à noter sur vos tablettes, mais même les aveugles ont noté !

 

IMG_20180501_155722
Master of Reality et Théo Bachelot deux teigneux à la lutte sont venus rechercher le beau Folamour sur le disque final. Deux chevaux utiles certainement .

 

   
IMG_20180501_162723
      Le Groupe II, Prix du Muguet est revenu au tout bon Recoletos, 3è du Jockey Club et 4è de la The Champion Stakes 2017, loin du phénomène Cracksman, il est vrai. Olivier Peslier a une nouvelle fois monté une course intelligente. Attentiste, Récoletos a placé une pointe de vitesse de toute beauté pour finalement gagner devant le spécialiste du mile, Jimmy Two Times, toujours remarquable sur cette distance. Taareef a un peu déçu au contraire d’Oriental, leader du lauréat, et qui a réussi à sauvegarder la quatrième place, rendant tout heureux son jockey, Stéphane-Melaine Laurent peu habitué a monter les Groupes ! Heshem n’a été que l’ombre de son ombre…à revoir !

 

     Matfog qui nous avait fait impression à Fontainebleau, n’a pu mettre en mangeoire une deuxième victoire, bien que terminant de manière honorable. Et puis, Style Presa n’est peut-être pas n’importe qui…

 

Saint Cloud “On juge l’arbre à ses fruits.”

IMG_20180405_130237_GF

 

   Si un seul sourire était à retenir lors de cette journée disputée sur l’hippodrome du Val D’Or, c’est bien celui de la jeune apprentie, Fanny Clément, lauréate avec What She Wants de la course hors mutuel, réservée aux jeunes jockeys n’ayant jamais monté en course. Pour l’anecdote, c’était la seule jeune fille de cette épreuve. Souhaitons lui de réussir aussi bien que ces cadettes.

 

IMG_20180405_125742_GF

   Le Prix d’Orgeval, un réclamer pour deux ans couru en ligne droite sur la distance de neuf cent mètres, s’est résumé en une balade de santé pour une certaine Melusina appartenant à l’écurie de groupe, Passion Racing ClubDélurée, Vaerya ainsi que Batdance ont conclu d’honnête façon en retrait.

 

IMG_20180405_131821_GF

   On peut dire que le lot du Prix Tourbillon ne nous a pas fait exploser les jumellesAssiro qui restait sur une victoire sur l’hippodrome de Fontainebleau a pu rééditer, mais il a fallu toute la poigne de Christophe Soumillon pour résister au ‘Plisson‘, Vingtcoeurs, qui avait couru…Lundi ici-même !  Hishikari après avoir mené, ne s’est pas montré…Impérial pour finir ! Mais vu l’état de la piste, restons prudents…le lourd aide certains et désavantage d’autres parfois de plusieurs livres.

 

IMG_20180405_142755_GF
      Le Prix Sica Boy pour poulains inédits, a permis à Christophe Soumillon de remporter une seconde course dans la journée en selle sur le ‘Bary’ Hourtin. Après avoir attendu, le fils de Lawman s’est rapproché à trois cent mètres du poteau pour l’emporter sans aucun problème. Latinius, vite aux avant-postes, s’est bien comporté jusqu’au bout. Hortzadar toujours caché dans le dos du futur lauréat a fini de façon prometteuse et sera mieux sur plus long. Le Fabre Nocturnal Fox, très bébé au rond, avait besoin de ce parcours et sera à revoir sur une piste plus régulière.

 

IMG_20180405_150309_GF
  Pour les pouliches inédites, France -Galop leurs proposait de débuter dans le Prix Nikellora. Mickaëlle Michel et ses quatre kg de décharge (…)  ont permit à Galouska de commencer sa carrière par une victoire. C’est de bout en bout que la protégée de David Smaga a pu résister à une pugnace, Hallucinante. MuchLoved, entrainée par Yannick Fouin a terminé de façon honorable. Zanibar, chuchotée avant l’épreuve a cruellement déçu ses fans…Mais une nouvelle fois, vu la piste très lourde, il ne faut pas prendre toutes les performances, surtout chez les inédits pour monnaie courante. Et puis comme on dit: ne juge t’on pas l’arbre à ses fruits? On en saura certainement plus au sujet de tous ces jeunes pouliches et poulains lorsque le soleil aura décidé de sécher les pistes Parisiennes…

 

 

Saint Cloud: Beauté, espoirs et génie !

IMG_20180402_154228
    A la lecture du programme de ce lundi de Pâques proposé aux aficionados de l’hippodrome de Saint Cloud, certains faisaient la fine bouche. Il est vrai qu’un handicap avec…cinq partants, suivi par deux autres handicaps offerts à des chevaux plus connus par les vrais turfistes de la semaine que par ceux du Dimanche ne donnait guère envie aux ‘barbe à Papa’. de se déplacer…Une nouvelle fois les vrais acteurs des courses -chevaux et jockeys- ont égayé le spectacle sur une piste qui n’en finie pas d’être très lourde.

 

IMG_20180402_141547
Le Prix Sicarelle, maiden pour pouliches, a vu la victoire de Pollara montée par Pierre-Charles Boudot. C’est en se détachant à 200 mètres du poteau que la fille de Camelot – lauréat du Derby d’Epsom en 2012- a réussi à se débarrasser de Lolldaiga, honnête.

 


 

 

IMG_20180402_143048
     Au rond de présentation, ‘Le Fabre’, Rabdan arrachait les sous de la poche. Disons le tout de suite, cet alezan fils du Phénomène Fränkel et de l’excellente Américaine, Shotgun Guich nous a fait grosse impression. Les esprits chagrins nous diront que Rabdan ne bat pas grand chose, ce qui doit être certainement vrai, mais ne dit-on pas aux courses, que l’on bat ce que l’on donne à battre? Quitte à se tromper , allons-y ; Rabdan c’est du lourd, du très lourd, vu son envol à mi- ligne droite dans un terrain profond .
IMG_20180402_143132
       A nette distance, Ziyad est venu vite à trois cent mètres, puis a sérieusement plafonné. Matyas et Zanfaro ont conclu comme deux prochains gagnants.

 


 

IMG_20180402_155601
  Qui peut encore douter du génie de Christophe Soumillon? Une nouvelle fois le jockey Belge a ‘fait la pige’ à ses adversaires dans le Groupe III du jour, le Prix Edmond Blanc. En selle sur l’Anglais  Stormy Antarctic qui n’est pas quand même un crack, ni le plus beau au rond,  Christophe a rapidement pris quinze, vingt longueurs d’avance. Puis alors que ses rivaux restaient coté corde à l’entrée de la ligne droite d’arrivée, la multi cravache d’or, isolait son cheval coté tribunes. Tout en surveillant du coin de l’œil ses rivaux enfin réveillés, mais trop tard, Stormy Antartic l’emportait d’une longueur.
IMG_20180402_163420
Nice To See You concluait plus vite que le très bon, Jimmy Two Times qui avait certainement besoin d’une course après quasiment un an d’absence.

 


IMG_20180402_163316
   Les couleurs de Jean-Philippe Dubois ont brillé au galop grâce à Hello Princess. Après avoir longtemps attendu, la fille de Sageburg a battu suite à une longue lutte, une tenace Holy Ruler. les cinq premières sont à noter comme de potentielles lauréates.

 

Saint Cloud: Le 6 x 3

IMG_20180327_131742_GF.jpg

   C’est sur une piste détrempée que la réunion sur l’hippodrome du Val D’Or s’est disputée devant un public on ne peut pas moins nombreux…Pour une fois on va comprendre ! Mais comme on aime le dire à chaque article, les absents ont eu une nouvelle fois tort. Aux Cahiers du Turf, nous savons bien que les courses ne sont pas comme tous ces jeux de grattage, des numéros, mais il est drôle de constater que pour gagner l’une des trois meilleures courses de la journée, il fallait avoir ‘le torchon’ estampillé du chiffre 6…

 

 

IMG_20180327_131947_GF
   Le Prix d’Estruval (groupe III) pour AQPS est revenu à une fille de Poliglote, la superbe, En Mémoire. Bien que n’ayant pas toutes ces aises à quatre cent mètres du poteau, En Mémoire a trouvé sur ce terrain pénible, de meilleures ressources finales que la grande favorite, Dune Rouge. Easy Time sera à suivre, sa fin de course étant loin d’être nulle en net retrait.

 

IMG_20180327_142721_GF
    Le Prix François Mathet – France-Galop aurait pu trouver une épreuve plus huppée afin de rappeler le souvenir de cet immense entraineur- a permis à Gyllen de remettre le couvert après sa récente victoire ici-même il y a deux semaines. Après avoir attendu, Gyllen s’est rendu Maître de la situation sans trop de problèmes. Voilà le style de poulain façonné à  » la Fabre »…Not Mine n’a pas eu une ligne droite limpide et sera à reprendre la prochaine fois.

 

IMG_20180327_152600_GF
     Grosse déception de notre part dans le Prix de la Porte de Madrid avec Tamelly qui nous a semble t-il ne pas apprécier le terrain. Ce qui n’enlève rien à Against Rules , lauréate du Grand Handicap de la Manche 2017, et qui a montré que cette année, les groupes sur longues distances seront à sa portée, tout du moins pour représenter la France… Le vieux Spirit’s Revench, s’est battu comme un lion. Dorcia, une des meilleures trois ans Suédoise l’an dernier, a montré que dans le Nord de l’Europe, les galopeurs progressent et qu’il va falloir en tenir compte de plus en plus. Wind of Change, issu des réclamer, après avoir mené s’est éteint dans la phase finale mais sans démériter.

 

Enfin !

IMG_20180311_141734
      En Région Parisienne, ça commence à sentir bon le printemps et les grandes échéances lorsque les pistes en gazon, même si très lourdes, redeviennent de possibles terrains d’exploits.

 

      Avec enfin quelques chauds rayons de soleil sur Paris, Saint Cloud, malgré un programme sans aucune vedette (jusqu’à maintenant…) a accueilli un public venu en nombre correct par les temps qui courent.  C’est sur une piste très lourde, mais neuve que les chevaux ont pu faire étalage de leurs moyens.

 

—————————————————————————————————————————————
IMG_20180311_144356
    Le Prix Magister a offert à André Fabre sa première victoire de l’année sur l’hippodrome Clodoaldien. Gyllen dans les dernières foulées est venu finir le plus vite coté corde régler le sort du magnifique Nobokhov. Zilbio a donné l’impression à trois cent mètres du poteau qu’il ‘allait le faire’, mais n’a pu répondre au finish des deux premiers. Voici certainement trois poulains plus qu’utiles.
IMG_20180311_144429

 

————————————————————————————————————————————–
IMG_20180311_160424
       Le Prix Rose de Mai est revenu à Tosen Gift de toute une classe. Cinquième ‘des Reservoirs’ l’an dernier, la fille de Lope De Véga, montée en grande confiance par Fabrice Véron – un jockey de talent, mais peu médiatisé – a explosé le lot. De deux choses l’une: soit que la pouliche est très bonne ou que le lot laisse à désirer et que la protégée de l’entraineur Japonais, Satoshi Kobayashi en a profité…On va dire pour ne froisser personne, un peu des deux ! On notera que l’autre pensionnaire du coach Nippon, Maiden Voyage a très bien terminé en net retrait.

 

—————————————————————————————————————–

 

IMG_20180311_163238
      Succédant au bon Kourkan, Vilaro a remporté le Prix Altipan, une Listed pour 4 ans et plus, en résistant d’extrême  justesse à Nice To See You, auteur d’une sacrée fin de course !
IMG_20180311_162124
    Dallas Affair, assez nerveuse au rond a bien couru contre les males de 5 ans et va progresser.

 


 

    Les dernières courses de la journée semblaient un peu fades pour un dimanche. New Ialy Barelière, pensionnaire de la controversée, Mme Eva Imaz-Ceca a remporté un nouveau et franc succès en France…Que dire de cette pouliche invaincue en trois sorties et qui a triomphé de belle manière? Juste qu’elle a été réclamée…26.855 ! L’avenir dira si c’était une excellent affaire .

Reportage: Une course dont ces jeunes se souviendront très longtemps !

Les courses Afasec sont réservées à des apprentis qui n’ont encore jamais monté en courses officielles. Les courses offrent donc l’occasion à de jeunes files et garçons de faire preuve de talent devant leurs maitres d’apprentissage. Une sorte de Bac équin…

L’épreuve est dirigée par un jockey professionnel qui sert de leader, en l’occasion Christian Demuro, ce Jeudi.

 

Tout savoir sur l’Afasec, cliquez sur le lien ci-dessous

 

http://www.afasec.fr/

 

 

 

IMG_20170615_120741 (2)
Christian Demuro et Krymka

 

IMG_20170615_120458 (2)
Zarmitan…par Zarkava !!!
IMG_20170615_120708 (2)
Darayem
IMG_20170615_120829 (2)
Maximilien Raynald
IMG_20170615_121014 (2)
Virginie Montero

 

IMG_20170615_121049 (3)
Maximilien Raynald
IMG_20170615_121049
Entrer une légende
IMG_20170615_122321 (2)
Et le vainqueur est…Floran Prince et Rashkani , l’un des rares chevaux qui avait déjà couru
IMG_20170615_122409 (2)
Porter les couleurs de l’Aga Khan est un honneur
IMG_20170615_122438 (2)
Floran Prince et Isabelle Gallorini
IMG_20170615_132716 (2)
Entrer une légende
IMG_20170615_132740 (2)
De plus en plus de jeunes filles font carrière dans les courses hippiques
IMG_20170615_132814 (2)
Le premier Podium: avec le jeune en casaque gris épaulettes rouges, Mohamed Tabti estimé par Carlos Lerner qui croit en lui !