Le Trot: Une excellente initiative .

9782702516508-charlie-mills,-cocher-dieux_g

 

       Bien que souvent décriés, chahutés, charriés (c’est de bonne guerre), les journalistes hippiques font partie à part entière de la cause hippique. Les Zitrone, Bernadet, Brami, Reynaldo, Théron, ont fait connaître, grandir les courses hippiques via différents médias . Ce Jeudi sur l’hippodrome de Vincennes, le Trot rendait hommage à ces hommes disparus . Lorsqu’une initiative est excellente, il faut le dire et l’écrire.

 

IMG_20180118_140035

 

IMG_20180118_140140

      Le Prix Jean-Paul Bertrand ( photographe de Presse très apprécié) a vu la victoire de Costa Haufor drivée par Charles Julien Bigeon …Après évidemment…photo à l’arrivée !

 

 

IMG_20180118_145008
IMG_20180118_145048
   Le Prix Louis Cussinet, commentateur sur les hippodromes Parisiens dans les années 60- 70 est revenu à Dornella de Janzé confiée à…Christian Bigeon, père du lauréat du Prix Jean-Paul Bertrand !

 

IMG_20180118_150344
 
IMG_20180118_150556
 
   Emir de Rebomard monté par Yoann Lebourgeois a permis aux deux fils de Jérôme Bernardet et donc petits fils de Maurice (Que meurt le fav !) de rappeler l’amour et la passion que leur père avait pour les courses de chevaux.

 

IMG_20180118_153719

IMG_20180118_153748

   Le Prix Jean-Pierre Reynaldo, auteur de nombreux livres sur les courses de Trot, a vu la victoire de Jean-Michel Bazire au sulky de Desparado. On peut noter que la femme de Jean-Pierre a fait rééditer quelques livres écrits par son mari, notamment un bouquin sur Charley Mills (en vente dans toutes les bonnes librairies d’internet !)

 

IMG_20180118_153841

 

    On peut juste critiquer que cette journée se passe en semaine au milieu d’un no man’s land. On peut aussi souhaiter à la jeune génération de journalistes hippiques de marcher dans les traces des anciens, bien que les temps soient devenus plus difficiles!

 

 

 

 

 

Publicités