Auteuil: (l’aérodrome), l’hippodrome des avions !

IMG_20180428_155333
   Une compagnie d’aviation a pris place sur l’hippodrome d’Auteuil. Cette compagnie a pour dirigeants deux hommes venus de l’Ouest de la France, en l’occurrence, Royan. Guillaume Macaire et François Nicolle règnent d’une main de fer sur l’Empire de la Butte Mortemart. Voyez-ci bas les preuves !

 

 

   Passons rapidement (puisque cela n’intéresse pas grand monde) sur la première course qui a vu la fin tragique à la rivière du huit de Socha et admirons les beaux avions sur la piste.

 

      Pic d’Orhy, avion tout neuf appartenant à la flotte ‘Nicolle’ comme son second: Goliath du Berlais.

 

     Tunis, bien qu’ayant eu des ratés et son compagnon, Master Dino (flotte Macaire)

 

    Les vieux transporteurs, Farlow des Mottes et son aide Aragorn d’Alalia  (Nicolle)

IMG_20180428_154339
IMG_20180428_153943
Un petit nouveau au nom prédestiné ; Fiumicino vole pour les couleurs de Pierre Pilarski, habitué à l’achat d’avions de luxe ! (Macaire). Pour son premier essai R.A.S.

 

  Whestone, pas spécialement dans un bon jour a réussi à voler et à atterrir correctement malgré quelques trous d’air (Macaire)

 

  Le supersonique , Edward d’Argent assisté par On The Go (flotte Macaire), se sont  permis de ‘couler’ Milord Thomas

 

  Pour les autres compagnies, quelques cerfs-volants ont réussi entre deux atterrissages a se poser sur la piste: Eniocanto, Ejland qui a réussi l’exploit de mettre dans le vent…Kapétienne de la flotte Nicolle…, Ubac des Places !

 

   Mais est-ce vraiment bon pour l’obstacle la domination de ces deux entraineurs? On sait bien que sans concurrence valable, le client a du mal à trouver son compte !

 

 

 

 

Publicités

Enghien les Bains: voilà c’est fini…

a-story-about-the-end-of-storytelling-36-638
      C’est dans la grisaille que la dernière réunion d’obstacles sur l’hippodrome d’Enghien les Bains s’est déroulée. Comble de malheur, lors de l’ultime course, Val Anjou a dû être euthanasié après sa chute à la rivière des tribunes. Beaucoup de professionnels ont fait le déplacement comme pour une ultime fois se rendre dans cet endroit où chevaux et jockeys ont construit la légende de cet hippodrome. Il est grand dommage que les dirigeants des courses d’obstacles et du Galop n’ont pas eu le courage de se déplacer sur le site afin au moins de parler à tous ceux qui font un si difficile métier…

 

Miss de Champdoux sera la dernière Reine d’Enghien. Plus personne ne lui prendra son titre et son nom restera gravé à jamais tout comme celui de Fingertips, ultime lauréat d’une course d’obstacles sur ce site. Pour la petite histoire, Fingertips est entrainé par François Nicolle, un de entraineurs le plus motivé à se battre contre la fermeture de l’hippodrome. Le jeune Edgar Labaisse sera le dernier jockey à franchir le poteau en vainqueur. Quant à Clément Lefebvre, il aura été le dernier jockey avec Chanson Douce (arrêtée en face) à fouler le gazon de ce champ de courses qui va tant nous manquer.

 

Pour en revenir à nos chevaux, Pop Art du Berlais, parfois hésitant pas instants et débordé au saut de l’avant-dernière haie est revenu conclure de façon prometteuse lors de l’épreuve d’ouverture.

 

Les trois réclamers de la journée sont revenus avec une grande facilité à Nurmi, Great Alana, Quick Glote. Pour l’avenir, Puyfolais et Tiger Back devraient en faire ‘une’ lors des deux meetings hivernaux.

 

Titi de Montmartre après une longue course d’attente s’est imposée après une âpre lutte avec Désinvolte qui rendait deux kilos au gagnant. Dabrovka finie troisième à distance des deux premiers.

 

dsc00261-2_gf

Le Prix Roger de Minvielle ‘listed’ a vu un Castle du Berlais euphorique. Gold in Love, après un parcours très sage a une nouvelle fois fini d’une façon prometteuse. Ca sent bon pour 2017.

 

dsc00266-2_gf

La Grande course de Haies d’Enghien ‘groupe II’ a couronné à vie ‘Reine d’Enghien’, Miss de Champdoux. Parfaitement montée par Johnny Charron, la fille de Voix du Nord a attaqué Polygona, remarquable jusqu’au bout, puis s’en est allée querir le Graal. The Stomp a fourni une bonne ligne droite comme à son habitude. Rusquela et l’Anglais Shelford n’ont pas à rougir de leur classement personnel.
Une bonne nouvelle: Miss de Champdoux doit rejoindre le haras.

 

Enfin, Fingertips a battu dans cette épreuve tristement historique son compagnon d’écurie, Malibas. Miss Balkania est à noter sur vos carnets.

 

Après la ‘der des der’, les professionnels de l’obstacle sont restés un peu plus longtemps que d’habitude dans l’hippodrome, comme s’ils avaient envie une dernière fois d’imprimer dans leur cerveau une dernière ultime image de cet hippodrome…et puis on ne sait jamais !

dsc00270-3_gfdsc00273-2_gf

Quelques photos de cette réunion souvenir :

dsc00259-2_gfdsc00260-2_gfdsc00262-2_gfdsc00263-2_gfdsc00264-2_gfdsc00265-2_gfdsc00269_gf

dsc00258-2_gf

 

;