Auteuil : Que de notes !

20170312_154450_HDR (2)

    Beaucoup de monde sur l’hippodrome d’Auteuil avec la reprise des dimanches au galop, malgré un programme un peu terne pour un dimanche (Storm Of Saintly, non partant). Mais comme lors de chaque réunion, nous avons vu quelques notes qui nous paraissent compatibles avec réussite lors de vos prochains paris gagnants.

   La première épreuve sur l’hippodrome d’Auteuil est souvent sujet de découvertes. En effet aux alentours de 14H10, trois A.Q.P.S . nous ont particulièrement attiré l’œil. Dance avec Jersey, fils de la bonne Myrtille Jersey, s’est imposé à l’issue d’un démarrage sec après le saut de la dernière haie dans une course sans train. Désir des Roses a terminé en trombe mais trop tard. Dorelko des Obeaux a fourni un bon effort final en léger retrait. Voici quelques poulains qui ont certainement attiré quelques regards outre-Manche…

 

Le Prix Jean-Claude Evain en souvenir d’un grand propriétaire-éleveur a ému plus d’un amoureux des chevaux à l’issue du retour triomphal du Champion Bon Augure. En effet après avoir frolé la mort sur cet hippodrome, puis condamné pour la compétition, le fils de My Risk, s’est imposé après une absence de dix huit mois…Une bien belle histoire comme on aimerait en connaître plus souvent. Pour en revenir à la course, Bon Augure qui ne tire plus comme un treuil, s’est imposé en toute décontraction face au gris Mat Maker, qui a évité la chute à la rivière du huit. Cœur d’Artichaut, bien que découvrant Auteuil, s’est remarquablement comporté, voici un futur lauréat en vue.

 

Le quinté a pu se dérouler dans de bonnes conditions, bien qu’un faux départ a obligé les concurrents à revenir se ranger une seconde fois sous les ordres du starter. Grand Départ a crevé l’écran dans la ligne droite. Il ne faudra pas oublier, Dans le Mil lors de son prochain parcours…

 

Le Prix Duc d’Anjou , épreuve préparatoire au Prix Ferdinand Dufaure , s’est résumé à one man show. Edward d’Argent a …cisaillé ses adversaires. Dalako Morinière a assuré le rythme, et bien que parfait tout au long du parcours, n’a pu résister au final du fils de Martaline. Full Glass a refait un peu de terrain dans la phase finale.

 

Le Prix du Secours Populaire Français a fait la part belle (à quelques minutes de la magnifique victoire de Timoko à Cagnes sur Mer) au monde du trot. Cobra de Larre appartenant à Sylvain Roger et entrainé par Louis Baudron, a crée la surprise en s’imposant facilement devant le marathonien Plumeur.

 

Saintkadam aurait pu inscrire son nom au palmarès du Prix Cousin Pons sans quelques petites bévues pendant son parcours. Capivari, très joué, n’en a pas sauté une…

 

Magneticjim, fils de Galileo…a effectué d’excellents débuts sur les haies après avoir fait une très honnête carrière en plat. Entrainé auparavant par Pascal Bary  le ‘grisou’ d’Alain Couetil n’a trouvé sur sa route qu’un Ramdam qui lors de ses débuts avait battu un certain Crack de Rêve…deux éléments à suivre ce printemps !
Coté jockeys aucun coup de deux: Les huit épreuves donnant droit à huit noms différents.