Longchamp: la première et la dernière + une Listed !

 

 

        Un temps gris et l’ouverture de la Coupe du Monde de football, ont fait concurrence à ce nouveau jeudi de Longchamp. Coté turfistes et machines à jeux, on a vite ressenti les faits. Mais vers 20H30, une fois le quinté couru, la jeunesse arrivait…pour aller flamber l’Aga Khan dans la ‘der’ ? Va savoir Charles !

 

   
 Trois courses ont attiré la lumière dans nos jumelles: La première, le Prix Ridgway et la dernière.

 

IMG_20180614_174756

Le Prix du Bassin Parisien, course réservée aux deux ans, nous a permis de faire connaissance avec Baileys Coquette, excellente finisseuse en pleine piste et de Gally Jem, beau poulain confié à Christophe Soumillon, également ardent à la lutte. Gally Jem, encore très bébé, avait le désavantage sur sa rivale de débuter. Il y a de la revanche dans l’air ! Morning Basma semblait avoir fait le trou à mi- ligne droite, mais n a pu résister à ses deux rivaux sans craquer réellement.

 

IMG_20180614_192013

Le Prix Ridgway, listed, a mis en exergue Adrien Fouassier et Native Américan. Vite là, le fils de d’Intello a pris l’avantage sur l’Anglais Mc Muldoon, puis a filé au poteau sans être inquiété. Après Mont de Marsan et Angers, c’est le troisième succès de l’année pour l’élève de Christophe Ferland. White Mocha, deuxième de Masar, lauréat du Derby d’Epsom, était le papier évident, mais a semblé trouvé le chemin bien long  après, il est vrai, une course nez au vent malgré 6 partants.

 

       Enfin la dernière est revenue à une pouliche d’avenir sur les longs parcours. Calayana, une fille de Sinndar, pas facile à rentrer dans les stalles, s’est imposée en finissant la mieux sur les 2800 mètres du parcours. Monreal, bon poulain Allemand, n’a rien pu faire dans la conclusion.  Call The Wind a également bien fait sur cette distance. On attend cet automne avec intérêt pour la pouliche de Son Altesse l’Aga Khan.

 

A suivre….

 

 

 

 

Publicités

Auteuil : Deux chevaux d’avenir ?

 

 

     Auteuil tire ses dernières cartouches avant la trêve estivale. En attendant le meeting dit d’Automne, le Prix Sagan offrait aux pouliches de trois ans l’occasion de mettre un groupe III en mangeoire. Coté public, heureusement que Sidney (l’un des derniers dinosaures vivant) a mis un peu d’ambiance en faisant encore semblant encore d’y croire…
  • ‘Lorsque je vois où en sont tombés Auteuil et autres hippodromes Parisiens, j’ai envie de pleurer, je te jure’ nous a t-il dit…Et pourtant qui pourra ou osera le traiter de grincheux ?

 

IMG_20180613_143432

   On attendait avec une certaine sérénité les débuts en steeple de Lou Buck’s. On peut dire que nous n’avons pas été déçus. Sautant parfaitement, le poulain de l’écurie Detré a littéralement déposé ses rivaux sur le plat sans que son jockey ne lui demande le maximum. On notera aussi, l’excellente fin de course d’A Lougie. Cette élève de Sylvain Dehez va certainement en faire ‘une’ cet été…à moins que son entraineur la réserve pour l’automne. On excusera la chute du ‘Gallorini’ , Etourneau, très gêné par une adversaire, au franchissement du talus.

 

IMG_20180613_150436

     Deuxième belle vision de la réunion:  la victoire de La Griottiere dans le Prix Sagan, Groupe III pour pouliches. Malgré une petite faute au saut de l’avant-dernière, la fille de Belle Griotte a réussi après lutte de se rendre maitre de l’invaincue, Listenmania sur le plat. Voici deux excellentes pouliches. Etoile du Fichaux, montée sagement, peut devenir une pouliche plus qu’utile cet automne avec un peu plus de maturité.

 

IMG_20180613_161005

   Le Prix Xavier De Chevigny, grand nom de l’obstacle, réunissait un lot de grande qualité d’ AQPS. Cash Machine, magnifique au rond , a longtemps donné l’impression qu’il allait le faire de bout en bout, mais c’était sans compter sur le ‘Nicolle’, Décret qui au courage, réussissait à s’imposer face à l’excellent Djazzman, fautif au brook, ce qui lui a certainement couté cher. Côte d’Azur est à revoir, car sa culbute comporte de sérieuses excuses.
Les autres courses ne nous ont pas mis dans tous nos états…

 

 

 

Dans les jardins du Palais Royal trône la belle !

IMG_20180602_175625    
     Longchamp offrait un programme de qualité en ce début juin, veille du Jockey -Club. Le spectacle a été captivant de la première à la dernière. On a vu du grand sport !

 

 

IMG_20180602_144055
    Superbe lutte entre Adorable et Style Presa, à l’arrivée du Prix Volterra (immense propriétaire de galopeurs). L’Anglaise et Christophe Soumillon ayant le dernier mot sur le poteau. Princesschop a bien tenu sa partie. Voici des pouliches à suivre cet été.

 

IMG_20180602_152040
   On se demande comment que le handicapeur a pu se tromper à un tel point sur la valeur de Mixed Mind…neuf longueurs dans un handicap…Va payer dur pour le prochain coup le pensionnaire de Joël Boisnard ! Moonwalk Step a bien conclu.

 

IMG_20180602_155111
  Dans le Prix du Palais-Royal (groupe III) la ‘gamine’ Polydream, deuxième du Critérium des Pouliches à Chantilly s’est moquée des ‘vieux croutons’ Inns Of Court et Jimmy Two Times deux ‘Fabre’ de classe. Nul doute que la pensionnaire du toujours jeune Freddy Head va être difficile à battre dans ce genre de rencontre.

 

   Dans le Prix de l’allée des Cygnes (quelle jolie appellation), une nouvelle fois c’est après une lutte âpre que Allen a pu imposer sa loi à Impertinente qui a supplée en partie sa compagne de couleurs, Tibérias, très décevante.

 

   Quelques minutes avant le Derby d’Epsom, les couleurs de D. Smith/Mme J. Magnier/M. Tabor ont brillé avec Boulevard qui n’a pas flâné dans la ligne droite. Replay prend le premier accessit face à N’Golo qui après avoir mené, s’est bien défendu jusqu’au bout. Un lot intéressant de poulains.

 

IMG_20180602_175703
    King Star, pas revu depuis sa deuxième place dans le Prix des Condés derrière la très bonne et future très en vue du prochain ‘Diane’ Luminate, a surclassé l’opposition malgré sa rentrée en l’emportant en cheval de classe, offrant un coup de deux à Pierre-Charles Boudot.

 

    Enfin dans la dernière, il suffisait d’avoir vu la dernière sortie de Zanhill pour se douter que ce n’était pas la surcharge imposée pour sa dernière victoire qui allait lui barrer le chemin du succès. Ce cheval aux gros moyens mais fragile peut très bien en ‘refaire une’ . Tassilo, pensionnaire de Jess Parize va pas tarder à gagner son handicap.

 

Deux ‘Palussière’ ou rien !

IMG_20180514_160805
      Autrefois, au temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître…à la pelouse, au pavillon ou au pesage, les ‘purs’ jouaient les yeux fermés les ‘deux ans’ d’Etienne Pollet souvent pilotés par Willy Billy Pyers ( un Australien de grand talent)…En ces temps moins glorieux, le turfiste attaque en masse les ‘Matthieu Palussière’ dans la jeune génération.

 

IMG_20180514_160855

 

  Le Prix de Pirette, course de classe 2 pour deux ans est revenu à l’écurie…Palussière ! La grise Forever in Dreams (très chuchotée) l’a emporté on ne peut plus facilement devant son compagnon, Trois Mats….Pour la petite histoire, le troisième de la course, Mister Vancouver est un transfuge de chez Matthieu Palussière! La lauréate a fait impression et pourrait bien aller en Angleterre pour en courir une ‘belle’ réservée aux jeunes.

 

IMG_20180514_142508
    Crown Walk s’est détachée très facilement dans le Prix Perruche Bleue dans un lot qui n’a pas l’air de contenir que des cracks. L’inédite SideWalk a effectué des premiers pas satisfaisants, mais sans plus.

 

 

  Les Prix Producer et Mississipian, deux courses pour inédits de trois ans nous ont semblé bien fades. On retiendra Fierté d’Amour et Fragrance, chez les pouliches et chez les poulains, The Gauch, Shinning Down et surtout N’Golo, qui pourrait bien… marquer la prochaine fois.

 

  Enfin Le Prix Verso II  a permis à ‘l’imbattable’ , avant le coup, Wusool  d’ajouter une nouvelle victoire à son palmarès après son excellente deuxième place à Longchamp derrière le très bon et prometteur, Mer et Nuages. En net retrait, Young Fire et Mon Ami l’Ecossais ( pas radin de ses efforts) sont à reprendre lorsqu’un tel cheval que Wusool ne sera pas de la partie.

Auteuil: Quelques notes intéressantes sous le soleil

DSC00930
      Malgré un lundi de pont et un soleil brillant…pas un chat sur la Butte-Mortemart. Enfin, c’est ainsi !

 

DSC00923

 

    Le Prix Wild Monarch pouliches a permis à Guillaume Macaire d’inscrire son nom une nouvelle fois à cette épreuve pur débutantes. Enjoy It vite bien placée, a réglé au sprint Hurkova, entrainée par Caroline De La Soudière Niault, femme discrète mais efficace avec le peu de pensionnaires qu’elle entraine. La ‘Gallorini’ Luna Riska, bien que sautant gros a bien tenu sa partie ainsi que French Bird, Krola et Fait la Une…Un lot à suivre .

 

  Guanabara a survolé le Prix Vanille. Skylimit De Houelle a effectué une rentrée remarquable. Elle Est Deslandes, malgré une faute en face s’est bien comportée.

 

DSC00934
    Roxinella est certainement appelée à devenir un toute bonne jument d’Auteuil. C’est avec une grande facilité que la pensionnaire de François-Marie Cottin a réglé le sort de Vézelay qui n’est pas n’importe qui. Le Tchèque, Stafettino, assez allant, s’est montré dur à l’effort, bien que finissant un peu éprouvé. Calva du Rib avait besoin de courir.

 

 Shanina Du Berlais s’est imposée dans le Prix Girofla en finissant mieux que ses rivales sur le plat.

 

 

 El’Ban, repéré lors de sa dernière sortie par nos soins, aurait pu l’emporter s’il s’était montré moins fautif pendant le parcours. Certainement un cheval d’avenir sur les gros.

 

  Le Prix Pansa, en hommage à un grand Champion des années 70, a vu le triomphe de Bonne Elève et de Jonathan Plouganou qui a fini avec ’10 tonnes dans chaque mains’. Amazone du Lémo a vraiment été malheureuse dans l’ultime tournant.

 

DSC00950
  Enfin le Prix De Penthièvre, Muthtemps a pulvérisé ses rivaux dont Candide. On notera les deux Tchèques, Santo Cerro et Dusigrosz, magnifiquement présentés et qui préparent certainement ‘la belle’ en Italie….

A suivre…

 

 

 

 

 

 

Luminate, Recoletos et Olivier !

IMG_20180501_162648
     Le ciel a enfin mis de coté ses ustensiles d’arrosage en ce jour de fête du travail . Un public familial s’est déplacé sur le site du Val D’or afin d’assister à une réunion qui tient la route (le gazon) .

 

 

 

IMG_20180501_142930
    Dans le Prix Pénélope, une pouliche a tissé sa toile (je sais c’est facile), son nom : Luminate ! Après avoir enlevé ‘Le Condé) en 2017, la fille de Lawman a prouvé sa tenue . Bien que réduite à cinq partantes, la lutte finale a été magique. Homérique, attentiste est venue vite à trois cent mètres du poteau prendre l’avantage. A deux cent mètres du poteau, ses supporters n’avaient plus qu’à aller à la caisse (aux machines), mais c’était sans compter sur le retour de luminate qui finissait fort le long de la corde pour venir coiffer Homérique sur le fil. Bien que le palmarès du ‘Pénélope’ ne donne pas souvent le nom de la future gagnante du mois de juin, on peut penser que dans le ‘Diane’ 2018, la pensionnaire de Freddy Head ne sera pas loin du coup, vu ce que l’on a vu pour l’instant en France. On peut noter qu’à peine descendu de sa monture, Olivier Peslier a eu une pensée pour Aurélien Lemaitre qui aurait dû monter la lauréate…La Classe le Monsieur !

 

 

  Dans le Quinté, Calypso Song et Sejo sont à noter sur vos tablettes, mais même les aveugles ont noté !

 

IMG_20180501_155722
Master of Reality et Théo Bachelot deux teigneux à la lutte sont venus rechercher le beau Folamour sur le disque final. Deux chevaux utiles certainement .

 

   
IMG_20180501_162723
      Le Groupe II, Prix du Muguet est revenu au tout bon Recoletos, 3è du Jockey Club et 4è de la The Champion Stakes 2017, loin du phénomène Cracksman, il est vrai. Olivier Peslier a une nouvelle fois monté une course intelligente. Attentiste, Récoletos a placé une pointe de vitesse de toute beauté pour finalement gagner devant le spécialiste du mile, Jimmy Two Times, toujours remarquable sur cette distance. Taareef a un peu déçu au contraire d’Oriental, leader du lauréat, et qui a réussi à sauvegarder la quatrième place, rendant tout heureux son jockey, Stéphane-Melaine Laurent peu habitué a monter les Groupes ! Heshem n’a été que l’ombre de son ombre…à revoir !

 

     Matfog qui nous avait fait impression à Fontainebleau, n’a pu mettre en mangeoire une deuxième victoire, bien que terminant de manière honorable. Et puis, Style Presa n’est peut-être pas n’importe qui…

 

Auteuil sous le soleil et devant quelques fantômes !

 

  C’est sous un chaud soleil que s’est disputée cette réunion qui réunissait des lots bien maigres, un peu à l’image du public…fantomatique !

 

IMG_20180418_165158
      Le Prix Claude Cohen ( grand propriétaire disparu) a permis à Pascal Adda de mettre en banque un nouveau petit bâton. Doctor Chalnetta, née de la bonne Maharina, est restée invaincue après sa victoire Bellifontaine le jour de ses débuts. En Avant Garde aurait pu l’emporter en s’appliquant mieux dans ses sauts. Arcadia Sizing n’a pas été très heureux dans ses sauts. On notera pour l’avenir l’excellente fin de parcours d’Américan Master après avoir sauté comme un néophyte. Voici un cheval à suivre de près.

 

  Vision de Maitre a gagné en très bon steeple-chaser. Cet excellent sauteur a battu très facilement Valtor, récent troisième du Prix Troytown …si ce n’est pas de la bonne ligne cela !

 

 

    Opulent d’Oroux, attentiste a conclu honnêtement en retrait de Deniaville, lauréate après lutte avec Aristo des Mottes du Prix Arthur Viel-Picard.

 

 

IMG_20180418_183138

      Philippe Ménager, jockey décédé après une chute sur l’hippodrome de Compiègne, a donné son nom à un Prix. Philippe aurait apprécié la lutte magnifique entre Ebéne du Breuil et Good Lucky. Un instant le beau poulain de Guillaume Macaire a pris un léger avantage, mais Ebene du Seuil, très lutteuse est revenue lui chiper la gagne sur le poteau. Dylidancer a montré qu’avec un peu de métier il pourra dans un proche avenir menacer les deux premiers.

 

 

   Enfin le Prix René Couetil remporté par Echo Sacré, entrainé par Guy Cherel,  aurait pu avoir un autre lauréat, si Eni Light, qui faisait sa rentrée, avait décidé de se rapprocher avant la dernière haie. Oui, je sais, le poulain rentrait, je n’ai pas voulu lui donner une course dure, Etc. etc. (une course comme à la Device en somme). On notera les excellents sauts de El’Ban.

 

Auteuil: Un Punch…avec modération !

IMG_20180412_150815
        Auteuil offrait ce jeudi l’occasion aux très rares turfistes présents de voir les débuts sur le steeple du Champion, Device. Si les puristes n’ont pas été déçus par la performance du représentant de Guillaume Macaire, en revanche les joueurs qui l’on joué en coup sûr ont pleuré…mais n’en sont-ils pas habitués?

 

 

 

    Mais commençons par le positif (le négatif est très mal vu aux courses). Le Prix de Champoreau a donné une nouvelle victoire à Clément Lefebvre en selle sur Tytonidae. Montée au millimètre par le jeune jockey, la fille de Timos a dû cependant résister à l’excellente fin de course de La Téméraire qui faisait ses premiers pas sur les balais.

 

        Le Prix Géographie nous a fait découvrir une excellente pouliche qui a pour nom, Shahina du Berlais. Cette petite grisou s’est montrée impériale pour finir. Thrilling a longtemps donné l’impression de pouvoir le faire, mais n’a pu résister à la lauréate. Les trois premières sont entrainées à Royan,  Lamarkise finissant sur la troisième marche du podium, bien qu’ayant évité la chute à l’ultime haie. Foja s’est bien comportée en retrait des trois premières. La Gallorini, Etoile du Ficheaux est à revoir, car son jockey est tombé victime d’une gêne.

 

    Le Prix Oteuil SF a été l’occasion pour l’écurie Haras de Saint Voir de briller de mille feux.  Epervier et En Bonne Main finissants premier et deuxième. Enée en digne fille de sa maman, Kario de Sormain, sera plus performante lorsqu’elle se montrera moins allante. le ‘ Cottin’ Epi Sacré est à surveiller étroitement…

 

IMG_20180412_150749

 

    Enfin le Prix de Saumur…Punch Nantais ex lauréat en son temps du Congress, est un très bon steeple-chaser sans aucun doute. Cette course lui semblait destinée avant le coup, si un certain Device n’avait pas suivi le même chemin afin de faire ses débuts sur les gros obstacles! Malgré une ou deux bévues, Punch Nantais, monté par Bertrand Lestrade a pu résister à l’attaque ‘ tout en douceur’ de Device. On avait presque l’impression que Kevin Nabet souhaitait que le poteau arrive vite pour Punch Nantais…Lord du Mesnil s’est remarquablement comporté. Les Commissaires qui voient clair parfois ont demandé des explications à Kevin Nabet…celui-ci a répondu que le cheval débutait et qu’il ne devait pas lui donner une course dure…Nous comprenons, mais une fois encore certains turfistes ont pris Très dur…

Un ‘Murat’ impérial !

IMG_20180407_180553_GF

     Quel dommage quand-même qu’une réunion comme celle de samedi sur la Butte-Mortemart se dispute en même temps qu’une autre à Paris- Vincennes…Pour la petite histoire, Franck Leblanc avait choisi Auteuil plutôt que Vincennes. Comme il ne possède pas le don de dédoublement, le célèbre entraineur de trotteurs avait Beaumec de Houelle qui courait à Auteuil à dix minutes d’intervalles avec Erminig d’Oliverie qui se produisait sur le plateau de Gravelle dans un groupe II…

 

 

  Beaumec de Houelle a donné raison à Franck Leblanc de se rendre sur l’hippodrome d’Auteuil. Très chuchoté avant la course, le pensionnaire d’Arnaud Chaillé-Chaillé s’est imposé à la mode. Twinkling, n’était pas battu au moment de sa chute à la dernière haie, tout du moins pour les places. Excellents premiers pas en obstacles de Festivalier.

 

     Energy d’Olivate  qui venait de gagner à Saint Cloud, s’est littéralement envolée sur les balais. Bon comportement d’Eludy. Parcours pas des plus heureux de Shekidame. On déplora la fin tragique à la dernière haie d’Aquatique, encore bien en course.

 

IMG_20180407_175851_GF
IMG_20180407_175430_GF
      Le Prix Murat, épreuve préparatoire au Grand Steeple chase de Paris, est revenu à Perfect Impulse qui a produit un drôle…d’effet ! C’est de bout en bout et sans aucun problème que la fille de Poliglote et montée en grande confiance par Tristan Lemagnen a fait sien ce Groupe II. Le Crack Milord Thomas, supplémenté, a réalisé une prometteuse fin de course en remportant le sprint du reste du petit peloton. Bipolaire, débordé dans l’ultime tournant est revenu fini fort. Roi Mage n’a pas à rougir de sa quatrième place. Bravo à tous ces champions et rendez-vous fin mai avec d’autres conditions…

 

    Drôle de course que le Prix Pepinvast avec l’échappée belle de Willdriver. Bien que restant sur une victoire à Compiègne devant Shekidame, la pensionnaire de Mathieu Pitart, que l’on n’attendait pas à pareille fête, montée par le jeune Nicolas Gauffenic, a joué un tour de toute beauté aux deux ‘Macaire’ Tunis et Master Dino en prenant une grande avance sur ses rivaux. Une fois réveillés les deux jockeys du Maitre de Royan, bien que finissant des plus correctement, n’ont pu que voir la queue de la lauréate…Nous entendons certains agacements …

 

   Le brillant Goliath du Berlais, n’a pu résister à Polirico dans l’important Prix Chambaupert. Blue Silver aurait pu donner des sueurs froides aux deux premiers sans une énorme faute à l’ultime haie. Voici certainement trois excellents poulains.

 

  Dalia Grandchamp et Ajas ont réalisé des prestations gagnantes qui en disent long sur leurs futures carrières. Moosetache qui découvrait Auteuil est très perfctible dans ses sauts.

Saint Cloud “On juge l’arbre à ses fruits.”

IMG_20180405_130237_GF

 

   Si un seul sourire était à retenir lors de cette journée disputée sur l’hippodrome du Val D’Or, c’est bien celui de la jeune apprentie, Fanny Clément, lauréate avec What She Wants de la course hors mutuel, réservée aux jeunes jockeys n’ayant jamais monté en course. Pour l’anecdote, c’était la seule jeune fille de cette épreuve. Souhaitons lui de réussir aussi bien que ces cadettes.

 

IMG_20180405_125742_GF

   Le Prix d’Orgeval, un réclamer pour deux ans couru en ligne droite sur la distance de neuf cent mètres, s’est résumé en une balade de santé pour une certaine Melusina appartenant à l’écurie de groupe, Passion Racing ClubDélurée, Vaerya ainsi que Batdance ont conclu d’honnête façon en retrait.

 

IMG_20180405_131821_GF

   On peut dire que le lot du Prix Tourbillon ne nous a pas fait exploser les jumellesAssiro qui restait sur une victoire sur l’hippodrome de Fontainebleau a pu rééditer, mais il a fallu toute la poigne de Christophe Soumillon pour résister au ‘Plisson‘, Vingtcoeurs, qui avait couru…Lundi ici-même !  Hishikari après avoir mené, ne s’est pas montré…Impérial pour finir ! Mais vu l’état de la piste, restons prudents…le lourd aide certains et désavantage d’autres parfois de plusieurs livres.

 

IMG_20180405_142755_GF
      Le Prix Sica Boy pour poulains inédits, a permis à Christophe Soumillon de remporter une seconde course dans la journée en selle sur le ‘Bary’ Hourtin. Après avoir attendu, le fils de Lawman s’est rapproché à trois cent mètres du poteau pour l’emporter sans aucun problème. Latinius, vite aux avant-postes, s’est bien comporté jusqu’au bout. Hortzadar toujours caché dans le dos du futur lauréat a fini de façon prometteuse et sera mieux sur plus long. Le Fabre Nocturnal Fox, très bébé au rond, avait besoin de ce parcours et sera à revoir sur une piste plus régulière.

 

IMG_20180405_150309_GF
  Pour les pouliches inédites, France -Galop leurs proposait de débuter dans le Prix Nikellora. Mickaëlle Michel et ses quatre kg de décharge (…)  ont permit à Galouska de commencer sa carrière par une victoire. C’est de bout en bout que la protégée de David Smaga a pu résister à une pugnace, Hallucinante. MuchLoved, entrainée par Yannick Fouin a terminé de façon honorable. Zanibar, chuchotée avant l’épreuve a cruellement déçu ses fans…Mais une nouvelle fois, vu la piste très lourde, il ne faut pas prendre toutes les performances, surtout chez les inédits pour monnaie courante. Et puis comme on dit: ne juge t’on pas l’arbre à ses fruits? On en saura certainement plus au sujet de tous ces jeunes pouliches et poulains lorsque le soleil aura décidé de sécher les pistes Parisiennes…

 

 

Saint Cloud: Beauté, espoirs et génie !

IMG_20180402_154228
    A la lecture du programme de ce lundi de Pâques proposé aux aficionados de l’hippodrome de Saint Cloud, certains faisaient la fine bouche. Il est vrai qu’un handicap avec…cinq partants, suivi par deux autres handicaps offerts à des chevaux plus connus par les vrais turfistes de la semaine que par ceux du Dimanche ne donnait guère envie aux ‘barbe à Papa’. de se déplacer…Une nouvelle fois les vrais acteurs des courses -chevaux et jockeys- ont égayé le spectacle sur une piste qui n’en finie pas d’être très lourde.

 

IMG_20180402_141547
Le Prix Sicarelle, maiden pour pouliches, a vu la victoire de Pollara montée par Pierre-Charles Boudot. C’est en se détachant à 200 mètres du poteau que la fille de Camelot – lauréat du Derby d’Epsom en 2012- a réussi à se débarrasser de Lolldaiga, honnête.

 


 

 

IMG_20180402_143048
     Au rond de présentation, ‘Le Fabre’, Rabdan arrachait les sous de la poche. Disons le tout de suite, cet alezan fils du Phénomène Fränkel et de l’excellente Américaine, Shotgun Guich nous a fait grosse impression. Les esprits chagrins nous diront que Rabdan ne bat pas grand chose, ce qui doit être certainement vrai, mais ne dit-on pas aux courses, que l’on bat ce que l’on donne à battre? Quitte à se tromper , allons-y ; Rabdan c’est du lourd, du très lourd, vu son envol à mi- ligne droite dans un terrain profond .
IMG_20180402_143132
       A nette distance, Ziyad est venu vite à trois cent mètres, puis a sérieusement plafonné. Matyas et Zanfaro ont conclu comme deux prochains gagnants.

 


 

IMG_20180402_155601
  Qui peut encore douter du génie de Christophe Soumillon? Une nouvelle fois le jockey Belge a ‘fait la pige’ à ses adversaires dans le Groupe III du jour, le Prix Edmond Blanc. En selle sur l’Anglais  Stormy Antarctic qui n’est pas quand même un crack, ni le plus beau au rond,  Christophe a rapidement pris quinze, vingt longueurs d’avance. Puis alors que ses rivaux restaient coté corde à l’entrée de la ligne droite d’arrivée, la multi cravache d’or, isolait son cheval coté tribunes. Tout en surveillant du coin de l’œil ses rivaux enfin réveillés, mais trop tard, Stormy Antartic l’emportait d’une longueur.
IMG_20180402_163420
Nice To See You concluait plus vite que le très bon, Jimmy Two Times qui avait certainement besoin d’une course après quasiment un an d’absence.

 


IMG_20180402_163316
   Les couleurs de Jean-Philippe Dubois ont brillé au galop grâce à Hello Princess. Après avoir longtemps attendu, la fille de Sageburg a battu suite à une longue lutte, une tenace Holy Ruler. les cinq premières sont à noter comme de potentielles lauréates.

 

Quelques jeunes et moins jeunes intéressants à Fontainebleau…

DSC00862

 

 

    Vendredi, veille d’un long Week-end Pascal, l’hippodrome de la Solle proposait quelques courses, de jeunes, loin d’être négatives. C’est sur une piste très souple que cette réunion s’est déroulée devant des tribunes vides…A part quelques rares entraineurs venus soutenir leurs pensionnaires.

 

     Nibras entrainé par Fabrice Chappet a remporté le Prix de la Fontaine Désirée simplement monté…Aux bras ! Voici un cheval qui avance !

 

DSC00853

DSC00854
   Matfog, un trois ans tardif et déjà castré, mais entrainé par Maitre André Fabre, a pulvérisé l’opposition pour ses premiers pas en course officielle. Mais que vaut le lot ? A part l’autre inédit entrainé par Freddy Head, Infirmier, qui a conclu honnêtement, on ne peut pas dire que nos jumelles ont brillé de mille feux. Mais le lauréat avance !

 

    Le Prix de Montereau a longtemps semblé devoir revenir à Plantlove, qui avait été supplémentée, mais c’était sans compter sur la pointe de vitesse finale de Fira confiée à Stéphane Pasquier. Ce lot de pouliches de 3 ans semble tenir la route.

 

 

DSC00863
      Enfin la plus belle épreuve sur le plan sportif, Le Prix Cor de Chasse, a permis à Cheikeljack, spécialiste du parcours de remettre le couvert après sa victoire ici-même dans le Prix Contessina. Bakoel Koffie, dont la dernière sortie Cantilienne était a effacer, a foncé dès l’ouverture des stalles, mais n’a pu résister à son cadet. Princess Asta ne devrait pas ‘taper loin’ prochainement ainsi que Cox Bazar qui avait besoin de cette course.

 

 

 

 

Saint Cloud: Le 6 x 3

IMG_20180327_131742_GF.jpg

   C’est sur une piste détrempée que la réunion sur l’hippodrome du Val D’Or s’est disputée devant un public on ne peut pas moins nombreux…Pour une fois on va comprendre ! Mais comme on aime le dire à chaque article, les absents ont eu une nouvelle fois tort. Aux Cahiers du Turf, nous savons bien que les courses ne sont pas comme tous ces jeux de grattage, des numéros, mais il est drôle de constater que pour gagner l’une des trois meilleures courses de la journée, il fallait avoir ‘le torchon’ estampillé du chiffre 6…

 

 

IMG_20180327_131947_GF
   Le Prix d’Estruval (groupe III) pour AQPS est revenu à une fille de Poliglote, la superbe, En Mémoire. Bien que n’ayant pas toutes ces aises à quatre cent mètres du poteau, En Mémoire a trouvé sur ce terrain pénible, de meilleures ressources finales que la grande favorite, Dune Rouge. Easy Time sera à suivre, sa fin de course étant loin d’être nulle en net retrait.

 

IMG_20180327_142721_GF
    Le Prix François Mathet – France-Galop aurait pu trouver une épreuve plus huppée afin de rappeler le souvenir de cet immense entraineur- a permis à Gyllen de remettre le couvert après sa récente victoire ici-même il y a deux semaines. Après avoir attendu, Gyllen s’est rendu Maître de la situation sans trop de problèmes. Voilà le style de poulain façonné à  » la Fabre »…Not Mine n’a pas eu une ligne droite limpide et sera à reprendre la prochaine fois.

 

IMG_20180327_152600_GF
     Grosse déception de notre part dans le Prix de la Porte de Madrid avec Tamelly qui nous a semble t-il ne pas apprécier le terrain. Ce qui n’enlève rien à Against Rules , lauréate du Grand Handicap de la Manche 2017, et qui a montré que cette année, les groupes sur longues distances seront à sa portée, tout du moins pour représenter la France… Le vieux Spirit’s Revench, s’est battu comme un lion. Dorcia, une des meilleures trois ans Suédoise l’an dernier, a montré que dans le Nord de l’Europe, les galopeurs progressent et qu’il va falloir en tenir compte de plus en plus. Wind of Change, issu des réclamer, après avoir mené s’est éteint dans la phase finale mais sans démériter.

 

Tout ça s’est passé ce Jeudi à Fontainebleau…et sous nos yeux !

       
      Il fallait une certaine dose de volonté et de passion pour venir sur l’hippodrome de Fontainebleau afin d’assister aux…douze courses inscrites au programme. C’est sur piste que l’on va dire très souple, mais quelque peu abimée que ce sont disputés les importants Prix Omnium II et La Camargo.

 

    
DSC00820_GF
     Le Prix Omnium II donne souvent l’occasion de voir un bon cheval en course, mais sans plus. On peut cependant noter une anecdote de taille lors de l’année 2007…avec la victoire de Hurricane Flight, qui après une excellente carrière en plat en France , va devenir un très grand champion en obstacle. Bien avant, on peut aussi relever les noms de Groom Dancer, Arazi, Big Stone et Américan Post.
     Francesco Bere, vainqueur cette année, est -il de la trempe des derniers cités? Difficile de se prononcer. Au rond, on peut dire qu’il ‘n’y avait que lui ‘. Le fils de Peer Gynt l’a emporté de bout en bout. Débordé un court instant par Intellogent, un peu gros au rond, Francesco Bere remarquablement monté par le peu médiatique Alexandre Gavillan et soutenu par un entourage venu en très grand nombre (c’est cela que l’on aimerait voir plus souvent aux courses) est reparti de plus belle afin de rentrer victorieux aux balances sous de nombreux cris et applaudissements.

 

 

DSC00825
   Le Prix La Camargo 2016 nous avait permis de faire connaissance avec La Cressonnière et en 2015 de Sainte Amarante. Sully va t’elle suivre les traces de ces prédécesseurs?
     Comme pour le Prix Omnium II, la question reste posée à vos réponses personnelles. De notre avis, la pouliche ‘a fait un truc’, mais dans un lot qui nous a pas paru de tout premier ordre. Lauréate l’an dernier du Critérium de Lyon, la fille de Siyouni et de Shaama Rose, après avoir attendue, a dû jouer des coudes pour trouver le passage pour finalement ‘enrhumer’ l’animatrice Princesschope qui adore cet hippodrome de Fontainebleau, mais jugée en valeur…33 ! Pour résumer, on peut dire que Sully n’a rien à voir avec le reste du peloton, mais bon !

 

   Le reste de la réunion a été intéressante à suivre avec notamment le Quinté + avec la note de la course: Moonwalk Step, bon finisseur en retrait pour sa rentrée.

 

DSC00836_GF     Dans le Prix Calandria, Castellar a donné une excellente impression par sa fin de course pour venir chercher, Watayouna qui a tenté le Tête et Corde…

 

DSC00833_GF
     Le Prix Dunette devait initialement servir de course au support du Quinté+ samedi à Saint Cloud. Couru cinq jours plus tard dans des conditions autres a permis à  l’entraineur Michel Krebs de seller victorieusement Kailyn. Impatiente, confiée à Fabien Lefebvre s’est montrée d’un courage exemplaire pour résister aux attaques d’Equilady et de Mer et Jardin. Voici des juments à suivre de près.

Enfin !

IMG_20180311_141734
      En Région Parisienne, ça commence à sentir bon le printemps et les grandes échéances lorsque les pistes en gazon, même si très lourdes, redeviennent de possibles terrains d’exploits.

 

      Avec enfin quelques chauds rayons de soleil sur Paris, Saint Cloud, malgré un programme sans aucune vedette (jusqu’à maintenant…) a accueilli un public venu en nombre correct par les temps qui courent.  C’est sur une piste très lourde, mais neuve que les chevaux ont pu faire étalage de leurs moyens.

 

—————————————————————————————————————————————
IMG_20180311_144356
    Le Prix Magister a offert à André Fabre sa première victoire de l’année sur l’hippodrome Clodoaldien. Gyllen dans les dernières foulées est venu finir le plus vite coté corde régler le sort du magnifique Nobokhov. Zilbio a donné l’impression à trois cent mètres du poteau qu’il ‘allait le faire’, mais n’a pu répondre au finish des deux premiers. Voici certainement trois poulains plus qu’utiles.
IMG_20180311_144429

 

————————————————————————————————————————————–
IMG_20180311_160424
       Le Prix Rose de Mai est revenu à Tosen Gift de toute une classe. Cinquième ‘des Reservoirs’ l’an dernier, la fille de Lope De Véga, montée en grande confiance par Fabrice Véron – un jockey de talent, mais peu médiatisé – a explosé le lot. De deux choses l’une: soit que la pouliche est très bonne ou que le lot laisse à désirer et que la protégée de l’entraineur Japonais, Satoshi Kobayashi en a profité…On va dire pour ne froisser personne, un peu des deux ! On notera que l’autre pensionnaire du coach Nippon, Maiden Voyage a très bien terminé en net retrait.

 

—————————————————————————————————————–

 

IMG_20180311_163238
      Succédant au bon Kourkan, Vilaro a remporté le Prix Altipan, une Listed pour 4 ans et plus, en résistant d’extrême  justesse à Nice To See You, auteur d’une sacrée fin de course !
IMG_20180311_162124
    Dallas Affair, assez nerveuse au rond a bien couru contre les males de 5 ans et va progresser.

 


 

    Les dernières courses de la journée semblaient un peu fades pour un dimanche. New Ialy Barelière, pensionnaire de la controversée, Mme Eva Imaz-Ceca a remporté un nouveau et franc succès en France…Que dire de cette pouliche invaincue en trois sorties et qui a triomphé de belle manière? Juste qu’elle a été réclamée…26.855 ! L’avenir dira si c’était une excellent affaire .

Ecurie Anjou Passion…passionnante et passionnée !

   Didier et Jérôme Marion ont bâti de toutes pièces leur centre d’entrainement en Anjou. Après avoir démontré leurs qualités sur toutes les pistes de France, surtout en obstacle, le Père et le Fils ont décidé de se lancer dans la création d’une écurie de groupe. Rapidement, ils ont réussi a trouver une trentaine de copropriétaires dont certains ne connaissaient les courses de chevaux que de très loin.  

 

Un premier bilan

Depuis juillet 2017, date du premier partant de l’écurie (Defichope, arrêtée) on peut compter 11 partants et 9 fois un chèque de ramené en mangeoire.

Débuts mars 2018: 5 partants et 2 fois dans l’argent.

Soit un bilan à ce jour de 16 partants avec 5 chevaux et 11 chèques, joli ratio !

 

les chevaux qui ont participé à la réussite de l’écurie:

22195415_316894135446892_7123524326626527875_n_GF      Jenychope a quitté l’écurie Anjou Passion, suite à une course à réclamer, pour rejoindre les boxs de Patrice Lenogue , pour lequel la pouliche a gagné cet hiver à Cagnes sur Mer. Elle nous a donné la joie de finir deuxième dans le temple de l’obstacle: Auteuil. Dommage qu’elle soit partie, mais c’est la vie des courses à réclamer !

 

 

22310354_316894142113558_2863456990464854877_n_GF
  Defi Chope est au repos depuis 4 mois, car cette petite pouliche avait besoin de se refaire une santé. On la reverra certainement en province .

 

23434986_330723380730634_2975618157975325344_n_GF_1
  El Tango Bello un ex Alain Couetil, acheté à réclamer, nous a rapidement fait plaisir cet automne en finissant 3ème tout près à Nantes, puis a ensuite pris une 5ème place à Saint Cloud. Malgré sa mauvaise rentrée à Lignières en Berry (quelques excuses) le poulain devrait gagner son avoine dans les handicaps.

 

 

28166887_373690126433959_6620621061576386945_n_GF
  Yamuna, ex Criquette Head, puis Julien Phelippon , la fille de Youmzain achetée à réclamer à Pau, vient de nous montrer en finissant 5ème d’un handicap à Toulouse, qu’elle valait bien mieux que sa dernière place à Chantilly lors de ses premiers pas pour les couleurs, bleue, Rouge et jaune. Cette pouliche nerveuse devrait apprécier l’air de la campagne. Elle semblait déjà moins stressée à Toulouse que lorsqu’elle a revue Chantilly. Vient de finir deuxième sur l’hippodrome de Fontainebleau. Il est possible que la pouliche soit essayée sur les balais cette année.

 

IMG_20180401_175650_GF.jpg Go’n Win, récente acquisition à réclamer. Transfuge de l’écurie Cottin. Pour la petite histoire, cette pouliche nous a empêché de gagner notre première course à Auteuil avec Jenychope, en battant à la lutte notre cheval. Vient de débuter à Auteuil où sa performance est à oublier.
 

 

Voila les espoirs pour cette année 2018, en attendant notre première victoire !

 

Enghien les Bains: voilà c’est fini…

a-story-about-the-end-of-storytelling-36-638
      C’est dans la grisaille que la dernière réunion d’obstacles sur l’hippodrome d’Enghien les Bains s’est déroulée. Comble de malheur, lors de l’ultime course, Val Anjou a dû être euthanasié après sa chute à la rivière des tribunes. Beaucoup de professionnels ont fait le déplacement comme pour une ultime fois se rendre dans cet endroit où chevaux et jockeys ont construit la légende de cet hippodrome. Il est grand dommage que les dirigeants des courses d’obstacles et du Galop n’ont pas eu le courage de se déplacer sur le site afin au moins de parler à tous ceux qui font un si difficile métier…

 

Miss de Champdoux sera la dernière Reine d’Enghien. Plus personne ne lui prendra son titre et son nom restera gravé à jamais tout comme celui de Fingertips, ultime lauréat d’une course d’obstacles sur ce site. Pour la petite histoire, Fingertips est entrainé par François Nicolle, un de entraineurs le plus motivé à se battre contre la fermeture de l’hippodrome. Le jeune Edgar Labaisse sera le dernier jockey à franchir le poteau en vainqueur. Quant à Clément Lefebvre, il aura été le dernier jockey avec Chanson Douce (arrêtée en face) à fouler le gazon de ce champ de courses qui va tant nous manquer.

 

Pour en revenir à nos chevaux, Pop Art du Berlais, parfois hésitant pas instants et débordé au saut de l’avant-dernière haie est revenu conclure de façon prometteuse lors de l’épreuve d’ouverture.

 

Les trois réclamers de la journée sont revenus avec une grande facilité à Nurmi, Great Alana, Quick Glote. Pour l’avenir, Puyfolais et Tiger Back devraient en faire ‘une’ lors des deux meetings hivernaux.

 

Titi de Montmartre après une longue course d’attente s’est imposée après une âpre lutte avec Désinvolte qui rendait deux kilos au gagnant. Dabrovka finie troisième à distance des deux premiers.

 

dsc00261-2_gf

Le Prix Roger de Minvielle ‘listed’ a vu un Castle du Berlais euphorique. Gold in Love, après un parcours très sage a une nouvelle fois fini d’une façon prometteuse. Ca sent bon pour 2017.

 

dsc00266-2_gf

La Grande course de Haies d’Enghien ‘groupe II’ a couronné à vie ‘Reine d’Enghien’, Miss de Champdoux. Parfaitement montée par Johnny Charron, la fille de Voix du Nord a attaqué Polygona, remarquable jusqu’au bout, puis s’en est allée querir le Graal. The Stomp a fourni une bonne ligne droite comme à son habitude. Rusquela et l’Anglais Shelford n’ont pas à rougir de leur classement personnel.
Une bonne nouvelle: Miss de Champdoux doit rejoindre le haras.

 

Enfin, Fingertips a battu dans cette épreuve tristement historique son compagnon d’écurie, Malibas. Miss Balkania est à noter sur vos carnets.

 

Après la ‘der des der’, les professionnels de l’obstacle sont restés un peu plus longtemps que d’habitude dans l’hippodrome, comme s’ils avaient envie une dernière fois d’imprimer dans leur cerveau une dernière ultime image de cet hippodrome…et puis on ne sait jamais !

dsc00270-3_gfdsc00273-2_gf

Quelques photos de cette réunion souvenir :

dsc00259-2_gfdsc00260-2_gfdsc00262-2_gfdsc00263-2_gfdsc00264-2_gfdsc00265-2_gfdsc00269_gf

dsc00258-2_gf

 

;