1 aout 2018/ Sous le ciel bleu d’Enghien

IMG_20180801_143259

   Bien que restant sur des performances quelconques, Evrik de Guez , drivé par Jean-Michel Bazire, remporte le Prix de Jonquières plus facilement qu’il n’y parait tout en partant grand favori…

 

IMG_20180801_143321

     Excellent a bien porté son patronyme en offrant une …excellente résistance au pensionnaire de l’écurie Vautors. A noter le parcours pas très heureux du très bon finisseur, Epsom des Brousses.

 

IMG_20180801_163608

      Early Dream, non placé aux…Andelys avant de gagner de toute une distance à Cabourg, n’a pu montrer cette fois-ci que l’on pouvait gagner lorsque son entourage l’avait décidé. Mais bravo tout de même au poulain qui s’est battu comme un diable.

 

IMG_20180801_163656

      Voici le ‘justicier’ Etenclin, lauréat l’an dernier du Championnat d’Eté  à Wolvega. Ce joli poulain a montré vitesse et courage afin de mettre à raison le représentant de l’écurie Victoria Dream’s. Ce fils de Jag de Bellouet, parfaitement drivé par Robin Bakker, sera intéressant à revoir en France.

 

IMG_20180801_171642

Busy Money Ringeat a fourni une belle fin de course dans le Prix de Pigalle, démontrant un possible retard de gains.

 

IMG_20180801_171653

    C’est sous un ciel bleu que s’est terminée cette réunion d’Enghien les Bains. Bleu Ciel a fait triompher les couleurs ainsi que l’élevage de Jean Morice.  Après avoir brillé à Lisieux et le Mont Saint Michel, le fils de Milord Drill a prouvé que corde à droite ou gauche, il était aussi bon.

 

 

Publicités

Enghien les Bains: voilà c’est fini…

a-story-about-the-end-of-storytelling-36-638
      C’est dans la grisaille que la dernière réunion d’obstacles sur l’hippodrome d’Enghien les Bains s’est déroulée. Comble de malheur, lors de l’ultime course, Val Anjou a dû être euthanasié après sa chute à la rivière des tribunes. Beaucoup de professionnels ont fait le déplacement comme pour une ultime fois se rendre dans cet endroit où chevaux et jockeys ont construit la légende de cet hippodrome. Il est grand dommage que les dirigeants des courses d’obstacles et du Galop n’ont pas eu le courage de se déplacer sur le site afin au moins de parler à tous ceux qui font un si difficile métier…

 

Miss de Champdoux sera la dernière Reine d’Enghien. Plus personne ne lui prendra son titre et son nom restera gravé à jamais tout comme celui de Fingertips, ultime lauréat d’une course d’obstacles sur ce site. Pour la petite histoire, Fingertips est entrainé par François Nicolle, un de entraineurs le plus motivé à se battre contre la fermeture de l’hippodrome. Le jeune Edgar Labaisse sera le dernier jockey à franchir le poteau en vainqueur. Quant à Clément Lefebvre, il aura été le dernier jockey avec Chanson Douce (arrêtée en face) à fouler le gazon de ce champ de courses qui va tant nous manquer.

 

Pour en revenir à nos chevaux, Pop Art du Berlais, parfois hésitant pas instants et débordé au saut de l’avant-dernière haie est revenu conclure de façon prometteuse lors de l’épreuve d’ouverture.

 

Les trois réclamers de la journée sont revenus avec une grande facilité à Nurmi, Great Alana, Quick Glote. Pour l’avenir, Puyfolais et Tiger Back devraient en faire ‘une’ lors des deux meetings hivernaux.

 

Titi de Montmartre après une longue course d’attente s’est imposée après une âpre lutte avec Désinvolte qui rendait deux kilos au gagnant. Dabrovka finie troisième à distance des deux premiers.

 

dsc00261-2_gf

Le Prix Roger de Minvielle ‘listed’ a vu un Castle du Berlais euphorique. Gold in Love, après un parcours très sage a une nouvelle fois fini d’une façon prometteuse. Ca sent bon pour 2017.

 

dsc00266-2_gf

La Grande course de Haies d’Enghien ‘groupe II’ a couronné à vie ‘Reine d’Enghien’, Miss de Champdoux. Parfaitement montée par Johnny Charron, la fille de Voix du Nord a attaqué Polygona, remarquable jusqu’au bout, puis s’en est allée querir le Graal. The Stomp a fourni une bonne ligne droite comme à son habitude. Rusquela et l’Anglais Shelford n’ont pas à rougir de leur classement personnel.
Une bonne nouvelle: Miss de Champdoux doit rejoindre le haras.

 

Enfin, Fingertips a battu dans cette épreuve tristement historique son compagnon d’écurie, Malibas. Miss Balkania est à noter sur vos carnets.

 

Après la ‘der des der’, les professionnels de l’obstacle sont restés un peu plus longtemps que d’habitude dans l’hippodrome, comme s’ils avaient envie une dernière fois d’imprimer dans leur cerveau une dernière ultime image de cet hippodrome…et puis on ne sait jamais !

dsc00270-3_gfdsc00273-2_gf

Quelques photos de cette réunion souvenir :

dsc00259-2_gfdsc00260-2_gfdsc00262-2_gfdsc00263-2_gfdsc00264-2_gfdsc00265-2_gfdsc00269_gf

dsc00258-2_gf

 

;