Un premier partant à Longchamp. (Acte I)

 
     Pour son premier partant sur l’hippodrome de Longchamp,  Carla O’halloran présentait ce Mardi un inédit dans le renommé Prix de Juigné, Beat Génération. Pour un jeune entraineur c’est toujours un privilège et une joie de se retrouver dans le rond de présentation entouré de casaques prestigieuses. Beat Génération est estimé et cela met encore plus de piment dans cette aventure.

Voici le film de la journée :

DSC00920
12h25: Beat Génération fait son entrée dans la nouvelle arène de Longchamp, tenu en mains par Marie Paris et Hélène Bayet .

DSC00909
12H30:  Fabien Lefebvre est aux ordres. On sent que la pression et quand même là…

DSC00910
12H32: Les chevaux se rendent sous les ordres et les propriétaires dont Monsieur Paul James Smith posent fiers d’avoir élevé le poulain et de le voir capable de débuter à Longchamp.

DSC00912

12H35: le fils de Sixties Icon et de Boleyna est un beau poulain bien qu’encore un peu tendre. Il ne semble pas plus inquiet que cela du changement d’environnement. Une sorte de gros bébé prometteur, vu ses galops du matin à Chantilly.
12H40: sous les ordres. C’est à Fabien et Beat Génération de jouer. Parti franchement des stalles sans faire trop de difficultés pour y pénétrer, le jeune espoir de l’écurie attend tranquillement à l’arrière garde derrière les ‘Ferrari’ . A l’entrée de la ligne d’arrivée, Fabien et Beat Génération choisissent l’extérieur de la piste. A hauteur du pavillon, le poulain flotte quelques peu. Son jockey alors le sollicite d’un coup de cravache et le pensionnaire de Carla accélère de bonne façon pour venir prendre la cinquième place

DSC00913
 12H45: Voilà c’est fini. Le tandem est récupéré par Marie et Hélène afin de revenir aux balances. Fabien explique sa course à ses propriétaires dans un Anglais parfait …

IMG_20180424_125736
13h00 : Beat Generation après avoir été marché dans un rond de détente et une bonne douche, va  se reposer quelques peu avant son retrour à la maison.

DSC00915
 
Publicités

Longchamp: Un marathonien l’emporte…au sprint !

DSC00879
        C’est sur une piste lourde que c’est déroulée la deuxième réunion du nouveau Longchamp. Un peu de monde pour un mercredi avec de nombreux curieux . Coté Open stretch, rien de vraiment spectaculaire pour le turfiste. Après on est d’accord avec ça ou non, mais c’est plus aux jockeys de se prononcer sur le sujet. Personnellement, nous pensons que cela aurait été plus « Hitchcockien » de le placer à deux cent, deux cent cinquante mètres du poteau.

 

DSC00882
      Tout D’abord saluons la performance du vieux Tonton Aristote qui du haut de ses 12 ans a fait sien un handicap de…9 longueurs !! Le cheval semble rire de voir les nouvelles tribunes. Peut-être n’aime t-il pas la couleur !

 

DSC00893
     Prix d’Argenteuil: Golden Bridge l’a emporté de toute une classe, après que Iorritz Mendizabal dirige son cheval dans le fameux Open stretch, mais sans mauvais vouloir de notre part, le cheval même en pleine piste aurait triomphé. Le Teuton, Titano a terminé vite coté corde mais à distance du lauréat.

 

 

DagKYJgXkAAF83i
   On a pu assister à une sacrée lutte à l’arrivée du Prix d’Escoville entre Zanzi Will, Darbanza et Park Tower. C’est finalement Mickaëlle Michel ( auteur d’un coup de deux) qui a eu raison des deux hommes que sont Christophe Soumillon, qui a fini le plus fort, et de Vincent Cheminaud. Alain Royer Dupré a pris un coup sur la tête…Il est triste qu’un homme aussi grand, réagisse ainsi au sujet des décharges ! On voit par ce geste qu’il est difficile de changer les règles, les acquis…que l’on soit cheminots, fonctionnaires ou entraineurs de chevaux.

 

DSC00897

 

   Christophe Soumillon a vite réagi en enlevant la Listed du jour, le Prix Jacques Laffite sous les couleurs de l’écurie des Charmes. Un peu de rose dans le « Fort Noks Parisien » nous a fait du bien aux yeux. Malgré les quatre partants, la course a tenu ses promesses et a permis à l’excellent Marathon Man de monter de catégorie. King Platin et Villaro se sont montrés très lutteurs. Dommage que Plumatic a fait forfait, on aurait aimé revoir ce cheval estimé en 2017.

 

 

 

La vie en ocre jaune…

 

DSC00869
   ‘Dès l’aérogare j’ai senti le choc’ chantait Claude Nougaro en parlant de New York. ‘Dès la sortie de parking, j’ai senti le choc’ moi aussi mais en parlant du New Longchamp…Un peu d’Anglais ca fait genre. Bon trêve de plaisanterie, que l’on aime ou pas, va falloir tenir le choc ( le plus longtemps possible) et surtout s’acheter des lunettes noires pour la couleur (une horreur) et un cache-col pour les courants d’air. Pour les ‘vieux’ c’est à dire 70% de la clientèle…mettre de bonnes chaussures de marche et repérer les escalators et divers ascenseurs…

 

DSC00872
        La balade dite des planches me rappelle certaines stations de R.E.R…assis sur les bancs, j’ai eu  l’impression d’attendre le train ou le bus…enfin,  puisque certains trouvent ça superbe…laissons les tranquilles…chacun ses goûts !

DSC00876

  Le pauvre Gladiateur se demande quelle ruse va t-il pouvoir utiliser pour quitter cet endroit avec toutes ses marches…
DSC00874
   Quant au malheureux Suave Dancer…loin de son ami Gladiateur, il semble désespéré cherchant un regard amical à sa cause .

 

 

DSC00883
 Enfin, heureusement que la piste est toujours là, bien que l’ayant déjà connu plus belle

 

DSC00871

Vite la sortie et…merci de votre visite en espérant pour Longchamp…UNE VIE EN ROSE !!!

Reportage: L’hippodrome de Longchamp à deux mois de l’ouverture !

DSC00774

Petite visite sous le crachin à l’hippodrome de Longchamp.

 

DSC00767
   A deux mois de l’ouverture du célèbre hippodrome de Longchamp, on peut maintenant deviner à quoi va cela va ressembler . A la première approche (cotés extérieurs),  je suis sceptique de la beauté du lieu…Un jaune ocre plutôt criard  fait de l’ombre au pavillon juxtaposé ainsi qu’à l’ancien totalisateur (tous deux classés) .
DSC00777
       Bien que n’ayant pas vraiment approché du rond de présentation, celui-ci semble un peu riquiqui par rapport au majestueux précédent (on aurait jamais dû y toucher, juste le rajeunir) .

 

DSC00770
    Enfin… faut attendre que les arbres et fleurs donnent un peu de vie à l’ensemble et de voir l’intérieur des tribunes ainsi que leurs fonctionnalités avant de porter un jugement définitif. Mais pour l’instant…bof !

 

DSC00769
        Côté pistes, elles semblent dans un état magnifique semblant attendre avec impatience le passage des chevaux. Nous aussi !

 

Quelques photos supplémentaires :

 

DSC00772

DSC00766

DSC00771
DSC00773

Reportage: Où en sont les travaux sur l’hippodrome de Longchamp en cette fin d’année 2016 ?

    Environ 15 mois après la fermeture de l’hippodrome, les tribunes sont sorties de terre. Mais le chantier semble colossal et à notre humble avis, il ne faut pas compter sur le départ d’une première course avant Avril 2018…en espérant que d’ici là aucun obstacle ne se mettent en travers de la route de cette gigantesque aventure…
Longchamp nous manque tant…

 

 

Voici quelques photos prisent du chantier en décembre 2016:

message_1482586147785-2_gf

dsc00286-2_gf
l’ex rond de présentation et la sortie des chevaux

dsc00287-2_gfdsc00288_gfdsc00289-2_gfdsc00290-2_gfdsc00291-2_gfdsc00293-2_gfdsc00294-2_gf

dsc00295-3_gf
Les tribunes vues du coté moulin
dsc00296-2_gf
Le poteau attend son premier gagnant
dsc00297-3_gf
La ligne droite des 1000 mètres