Auteuil : le turfiste et le corbeau ( fable des temps modernes)

IMG_20170605_151409 (2)_GF
Bientôt les vautours ?

 

 

    On pouvait espérer un peu plus de monde sur l’hippodrome d’Auteuil en ce lundi (presque) férié. Un temps des plus agréable, un programme dans l’ensemble très (jouable) et de surcroit un Quinté +…Mais ne faisons pas la fine bouche, lorsque l’on voit que seulement 6000 personnes (combien de gens du métier?) sont allés au Jockey-Club…Enfin, les amis des oiseaux peuvent dormir tranquilles, l’hippodrome d’Auteuil de plus en plus vétuste avec des bancs où il vaut mieux venir s’asseoir habillé en noir, accueille et nourri les corbeaux…ne parlons pas de l’escalator de la tribune qui se situe après le saut de l’ultime haie…on dirait que tout le personnel de Speedy, Feu Vert, Midas sont venus s’essuyer les mains sur la rampe…qui grince depuis bientôt trois meetings !

 

 

IMG_20170605_140054 (2)_GF
Passons aux choses sérieuses: les chevaux. Got Away , un peu déclassée sur ses sorties sur les haies, s’est imposée à la rigolade pour ses premiers sauts sur le steeple. Ejo Pritchard a chuté à l’oxer alors qu’elle était la seule à pouvoir venir taquiner l’élève de Philippe Peltier. Quant à la pauvre Bad and Beautiful, elle a dû être euthanasiée après sa grosse faute à la rivière du huit…Ce n’est pas la première fois que des chevaux seulement fautifs finissent leur vie au pied de cet obstacle…Mais comme certains disent: c’est à cause du hasard…

 

Le Prix Bois Rouaud a permis à Clément Lefebvre et Promesse d’un soir de se mettre en exergue. Kapkiline a fini des plus correctement.

 

Quelques notes intéressantes dans le Quinté. Unzo du Bara a terminé en trombe, mais trop tard. Prince Philippe, fautif à la rivière des tribunes, s’est bien comporté ensuite malgré ses 72 kg. Team Red est à inscrire sur vos carnets.

 

IMG_20170605_154411 (3)_GF

Clash Forez, magnifique Anglo de complément a fait d’honorables débuts à Auteuil sur les haies. Sera redoutable lorsque la fille de Gris de Gris disputera une course réservée aux AQPS.

 

 

Pyromane aurait pu enlever le Prix du Boulonnais avec des sauts plus adéquats.

 

 

Acheté (cher) à réclamer sur feu hippodrome d’Enghien les Bains (dont les tribunes sont propres…) Pop  Art du Berlais a enlevé la listed du jour , le Prix Miror, sans être inquiété. Saint Pierrot et Felicie ont bouclé le parcours avec une certaine facilité. Nul doute que ces deux là vont en faire ‘une’.

Maisons-Laffitte: Ca fait vraiment désordre!

6a0d4338-567e-459b-8939-c7ecfb03a1aa (2)
   Comme l’a si bien clamé Léo Ferré: ‘le désordre, c’est l’ordre moins le pouvoir’, cette citation s’applique comme un gant à la réunion de ce samedi sur l’hippodrome des bords de Seine. Après avoir ouvert une enquête dans le Quinté + sur une gêne occasionnée par Edington, confié à Tony Piconne, envers Nabunga et Stéphane Pasquier, les Commissaires ont entériné l’arrivée. Si, il est évident qu’Edington aurait gagné sans cet incident, on peut penser fortement que ce problème a empêché  Nabunga d’être deuxième…Chacun son avis sur cette décision, mais bon, perso, nous aurions déclassé le lauréat à la quatrième place.
A peine une demi heure après ( peut-être fatigués de l’enquête précédente), les Commissaires du jour ne jugent même pas nécessaire d’ouvrir une enquête sur le changement de ligne de Christophe Soumillon en selle sur l’Aga Khan Devamani et Palpitator monté par Olivier Peslier appartenant à…Christian Bresson ! Il a fallut que l’entourage du malheureux Palpitator réclame…Et cela sans changement après 20 minutes d’attente…Chacun jugera le travail de ces Messieurs .
Mais où est le pouvoir ?

 

Cauchemar à Auteuil.

deuil-condeleance

    Un véritable cauchemar s’est déroulé ce dimanche sur l’hippodrome d’Auteuil sous les yeux des néophytes. Pas moins de cinq chevaux : Mister Bali Poliboy, DJ’Apple’s, Puyfolais et Goldkhov ont perdu la vie. Pour qu’elles raisons? Il est si facile de dire que c’est la loi des séries ou je ne sais quelles âneries entendues ou lues…Ce n’est pas possible que depuis quelques années beaucoup de chevaux perdent la vie (même sur la fibré) sans autres raisons que celle du destin!

Les pistes d’Auteuil sont très critiquées (souvent derrière le dos des dirigeants) par ceux qui montent en course,  sans y être pour quelque chose…Style la haie du Pavillon !
Deuxièmement les courses trop répétitives pour certains rendent les chevaux plus fragiles.
Enfin peu importe d’où vient le mal, mais malgré que je sois à crocs depuis près de 50 ans d’Auteuil et l’obstacle, j’ai décidé ne plus écrire d’articles sur les courses d’obstacles (cela me fait mal) ni de parier sur ces courses qui sont devenues au fil du temps une anti-publicité des courses hippiques et qui n’ont pas besoin de cela. Sachant que je ne joue plus au trot également…reste plus grand chose à mettre dans la caisse…
Nous continuerons de faire des sujets et reportages sur les courses de galop et parfois de trot.

 

On achève bien les chevaux !

  Pourquoi titrer ce coup de gueule en s’inspirant du magnifique film de Sydney Pollack, tiré du roman d’Horace McCoy : On achève bien les chevaux ? Nous avons longtemps hésité avec le Coup de grâce, mais ce titre sonnait trop la fin du combat.

 

 

th (2)

Mayday , mayday  allo mayday !

Depuis quelques années les courses hippiques se dégradent. Cela fait trois, quatre ans que les fissures s’entrouvrent et laissent apparaître des trous dans la carlingue. Quelques stewards tentent bien de prévenir les clients, mais les Pilotes et Co-pilotes restent sourds à leurs appels. L’avion  » AIR HIPPISME’ est solide, mais jusqu’à quand?  L’argent étant le nerf de la guerre, il faut chercher de ce coté là.  Pourquoi cette institution qui fait travailler tant de monde en France en est arrivée là ? Ne nous trompons pas de…cheval, les courses hippiques sont devenues avant tout un jeu d’argent. Il est évident que le coté sportif existe avec notamment les magnifiques athlètes que sont les chevaux.  Les courses Françaises sont réellement en danger et si personne ne met rapidement de l’ordre dans l’avion, l’atterrissage risque d’être catastrophique et va laisser quelques professionnels sur le carreau. D’ailleurs, rien qu’avec les turbulences actuelles, certains se sont déjà envolés vers d’autres cieux…les poches vides.

 

Mais pourquoi qu’une telle catastrophe se dessine?

Nous n’irons pas par quatre chemins. Les turfistes (ne pas confondre avec joueurs) sont lassés de toutes ces choses qui se passent sous le manteau.
1– Trop de courses à déchiffrer et à jouer, donc moins de mises à séparer entre les gagnants, ce qui rend les rapports misérables ( une place payée 1,50 avec 16 partants) ne peut intéresser personne. Faut revenir à deux réunions PMU made in France . Ne pas essayer de jouer sur les terres de la F.D.J. avec des courses qui sont de véritables tombes bancaires pour certains joueurs. Ce qui est « chapardé » à 11h du matin ou bien à 22h ne sera pas dans les recettes des compétitions suivantes.
2– Trop de laxisme chez les Commissaires (ne peut-on pas expliquer publiquement pourquoi le favori a déçu? ). Notamment au trot avec des problèmes d’allures réglés bien au chaud entre amis. Systématiquement il faut convoquer, entraineurs et jockeys afin de leur demander explications sur les contre-performances d’un favori (les favoris sérieux)
3– Les problèmes cet hiver de dopage (Cobalt) découverts grâce à des contrôles étrangers…cela laisse le doute aux turfistes qu’en France certains avaient découvert ces pratiques, mais gardé le silence. Pourquoi ne pas faire comme aux USA, déclarer les traitements , notamment les infiltrations au grand jour?
4– Côté dirigeants, n’en parlons pas. C’est aux professionnels de se bouger et de faire le tri. Mais comme certains entraineurs , jockeys, éleveurs s’occupent de chevaux appartenant aux dits dirigeants…le poisson tourne en rond dans le bocal ou plus exactement, le dada tourne en rond dans son box  !
5– Enfin pour essayer de colmater la brèche dans la carlingue, il faut surtout ne plus se moquer du public, comme le jour de la rentrée d’Auteuil où le PMU a continué de prendre des paris sur le quinté, puis que France-Galop laisse venir les pros (sauf ceux au courant que la réunion ne se disputerait pas ) ainsi que les Turfistes, mais pour ces derniers, cela n’est pas encore grave, ils sont si nombreux à se déplacer en semaine… Enfin la goutte d’eau qui a fait déborder le vase, la parodie de course dans le Prix Karcimont (quinté+). Il y a tellement à dire sur le comportement des officiels ce jour là que nous n’avons pas envie d’user les touches de notre ordinateur…pour que rien ne se passe de positif.
6– Un petit mot pour conclure: alors que la carte PMU donne droit aux entrées gratuites sur les hippodromes de trot (Vincennes, Enghien les Bains), France galop n’a rien trouvé de mieux que d’hésiter à offrir la gratuité aux détenteurs de la carte (et qui joue avec) sur ses hippodromes (Auteuil, Saint Cloud, Maisons-Laffitte, Chantilly)…Va falloir les doigts d’une seule main pour compter les spectateurs qui vont se déplacer en semaine… (Fontainebleau accepte la carte)
Cet article n’engage que nous, ce ne sont que notre pensée . Mais les courses sont tellement excitantes que l’on ne peut pas rien faire, rien dire, rester juste spectateurs d’une passion que l’on assassine lentement.