Enfant dissipé, mais doué !

IMG_20180115_153801

    Certainement que plus grand monde ne se souvient de ce guitariste Portoricain, aveugle qui a marqué les années 70-80, qui répondait au nom de José Feliciano.  le trotteur de l’Ecurie des Charmes,  Feliciano va tenter et certainement réussir dans les prochaines semaines à remettre en mémoire le musicien, mais aussi lui-même.

 

 

IMG_20180115_153820

 

Feliciano, Entrainé par Philippe Allaire, fils de Ready Cash et de la bonne Ravanella (3ème de …Ready Cash dans le Prix dans le Prix Tonnac de Villeneuve 2009), a montré ce lundi sur une piste rendue grasse par les pluies qu’une fois le départ assuré, qu’il fallait être très fort pour le battre au train.

 

IMG_20180115_153858

On peut dire qu’Eric Raffin a joué au yoyo avec ses rivaux du jour. Presque rejoint à l’entrée de la ligne droite par l’invaincu, Fortissimoko (à droite sur la photo ci-dessus) , fils de The Best Madrik, troisième d’un Prix d’Amérique, ainsi que par le Dubois, Fantastic Love (à gauche sur la photo ci-dessus),  Féliciano est reparti de plus belle, déployant de belles et amples battues…On sent le costaud !

 

 

IMG_20180115_160534

         Au cours de cette journée pluvieuse, le Prix de Roubaix -Groupe III– est revenu au jeune apprenti, Alexandre Angot, en selle sur Barry de Courtison (notre photo), trotteur on ne peut plus régulier et entrainé par Pascal-André Geslin. Alexandre déjà lauréat la semaine dernière avec Américaine semble tout comme Féliciano devoir porter la jeunesse au pouvoir !

 

 

Publicités

Comme Timoko la veille, heureusement que Zarak…

IMG_20170702_154650 (2)

   Après le magnifique spectacle donné samedi par Timoko et Richard Westerink, on se faisait une joie de se rendre à Saint Cloud afin d’assister au Grand Prix de Saint Cloud. Première déception: rarement vu moins de monde un jour de Grand Prix. Deuxième déception: le déroulement de ce groupe I. Il y en a tellement marre de toutes ces polémiques qui ne donnent rien, à part détruire l’image des courses qui n’en n’a nul besoin, nous passerons sous silence les:  qui a raison, qui a tort, on aurait dû, pourquoi quoi, pourquoi qui, etc etc ?

 

 

IMG_20170702_160559 (2)

Comme Timoko la veille, heureusement que Zarak existe et prouve que les SEULES ET UNIQUES VEDETTES sont ces valeureux chevaux, qu’ils soient gagnants de Groupe ou non placés en Cross à Seiches sur Loir.

 

 

 

Quelle belle idée d’avoir présenté l’immense Championne, Zarkava à Dubawi ! Cela a donné naissance à un cheval difficile à l’image de sa mère, mais qui avec l’âge, semble se donner de meilleure grâce. Couru pour la première fois sur 2400 mètres, Zarak a triomphé sans aucune polémique après avoir longtemps attendu. Christophe Soumillon semblait heureux comme jamais d’avoir réussi avec le fils de la meilleure pouliche (et tout chevaux confondus) qu’il lui a été confié. Couru en 2’27’76, ce Grand Prix de Saint Cloud a été une vraie course. Silverwave n’a jamais lâché le morceau en tenant tête au pensionnaire d’Alain Royer Dupré. Pour la troisième place, notre ‘chouchoute’ Armande, dont l’on vous parle depuis un bout de temps, termine troisième dans les conditions que l’on connaît. L’Anglais, My Dream Boat, pas veinard non plus, n’a échoué que de peu pour le second accessit.

 

 

 

 

IMG_20170702_154513 (2)
Aux Cahiers du Turf, nous sommes fans https://wordpress.com/posts/lescahiersduturf.wordpress.com?verified=
Pour la petite histoire, Armande a déjà connu des problèmes en course, lors du Diane 2016 en étant bousculée, finissant à terre.

 

Les Commissaires ont sévit grave ce dimanche en donnant une amende de 150 euros au jockey de My Dream Boat pour usage abusif de sa cravache ( quelle rigolade, sont drôles en définitif ces gens là !!!). Pour l’avenir, on retiendra que Doha Dream semblait avoir du jus avant de perdre son jockey et que la prochaine fois, ca va faire mouche !

 

Que les courses sont belles sans certains humains !

 

Maisons-Laffitte: Jour de Fête !

IMG_20170610_163450 (2)_GF

   Si le remarquable film de Jacques Tati, ‘Jour de fête’ se passe dans un petit village, notre jour de fête à nous se déroule dans l’enceinte… d’un hippodrome, en l’occurrence celui de Maisons-Laffitte. Evidemment on peut toujours se dire que le public n’est pas venu spécialement pour jouer, mais pour admirer les chevaux de Mario Luracchi.  Cependant on sentait que dans les enceintes (presqu’autant que le jour du jockey-club), une majorité était là pour le cheval. C’est sous un chaud soleil et un ciel parfaitement bleu que les courses se sont déroulées sur la ligne droite, ce qui a permis aux néophytes de se rendre compte de la puissance et de la vitesse que dégagent les chevaux de course. Les courses hippiques sont un spectacle vivant et non une émission quelconque télévisuelle. Comme pour tout sport, quoi de mieux que d’être sur place ?

 

IMG_20170610_170648_GF
Rayon Vert et Christophe Soumillon
Dans l’épreuve d’ouverture, Rayon Vert sous 60 kg a montré beaucoup de ténacité. Weekfair, issue des courses à réclamer, a fourni un bon effort final.

 

IMG_20170610_173837 (2)_GF

IMG_20170610_173947 (2)_GF

La première ‘listed’ de ce samedi est revenue, à l’issue d’une longue lutte entre deux Anglais. Ardenode, qui connaissait déjà bien les lieux, s’est rendu maitre d’Unfortunately, récent lauréat à Hamilton Park.

 

IMG_20170610_180802 (2)_GF
Koukiboy et Alexandre Roussel, vainqueurs du Prix de ‘Centre Commercial Montesson’
DB-X55pXYAEPjLD
Ambivalence
  Si Ambivalence avait galopé droit dans la phase finale, la fille d’Invincible Spirit aurait pu mettre à mal, Thais, lauréat du Prix des Lilas. Charly Nova et Niedziela seront plus à leur avantage dans des courses avec un tournant.

 

IMG_20170610_190649 (2)_GF
Aiming For Rio
L’ex ‘Matthieu Pallussière’, Aiming For Rio, achetée par Godolphin SNC à l’âge de deux ans, s’est rappelée à notre bon souvenir en enlevant le Prix Marchand d’Or en toute décontraction devant City Light, régulier. Incampo a raté de peu le premier accessit.

 

  Rosa Impérial a offert un coup de deux à Mickaël Barzalona en remportant la dernière ‘listed’ du jour, le Prix Hampton, à l’issue d’une sacrée fin de course. L’Italienne, Val Nanda, s’est offerte une excellente deuxième place, tout en devant batailler ferme pour résister à Spiritfix. Invaincue en deux tentative la fille de Pivotal va certainement en gagner d’autres sur le sprint.

 

 

 

 

 

 

Enghien les Bains: voilà c’est fini…

a-story-about-the-end-of-storytelling-36-638
      C’est dans la grisaille que la dernière réunion d’obstacles sur l’hippodrome d’Enghien les Bains s’est déroulée. Comble de malheur, lors de l’ultime course, Val Anjou a dû être euthanasié après sa chute à la rivière des tribunes. Beaucoup de professionnels ont fait le déplacement comme pour une ultime fois se rendre dans cet endroit où chevaux et jockeys ont construit la légende de cet hippodrome. Il est grand dommage que les dirigeants des courses d’obstacles et du Galop n’ont pas eu le courage de se déplacer sur le site afin au moins de parler à tous ceux qui font un si difficile métier…

 

Miss de Champdoux sera la dernière Reine d’Enghien. Plus personne ne lui prendra son titre et son nom restera gravé à jamais tout comme celui de Fingertips, ultime lauréat d’une course d’obstacles sur ce site. Pour la petite histoire, Fingertips est entrainé par François Nicolle, un de entraineurs le plus motivé à se battre contre la fermeture de l’hippodrome. Le jeune Edgar Labaisse sera le dernier jockey à franchir le poteau en vainqueur. Quant à Clément Lefebvre, il aura été le dernier jockey avec Chanson Douce (arrêtée en face) à fouler le gazon de ce champ de courses qui va tant nous manquer.

 

Pour en revenir à nos chevaux, Pop Art du Berlais, parfois hésitant pas instants et débordé au saut de l’avant-dernière haie est revenu conclure de façon prometteuse lors de l’épreuve d’ouverture.

 

Les trois réclamers de la journée sont revenus avec une grande facilité à Nurmi, Great Alana, Quick Glote. Pour l’avenir, Puyfolais et Tiger Back devraient en faire ‘une’ lors des deux meetings hivernaux.

 

Titi de Montmartre après une longue course d’attente s’est imposée après une âpre lutte avec Désinvolte qui rendait deux kilos au gagnant. Dabrovka finie troisième à distance des deux premiers.

 

dsc00261-2_gf

Le Prix Roger de Minvielle ‘listed’ a vu un Castle du Berlais euphorique. Gold in Love, après un parcours très sage a une nouvelle fois fini d’une façon prometteuse. Ca sent bon pour 2017.

 

dsc00266-2_gf

La Grande course de Haies d’Enghien ‘groupe II’ a couronné à vie ‘Reine d’Enghien’, Miss de Champdoux. Parfaitement montée par Johnny Charron, la fille de Voix du Nord a attaqué Polygona, remarquable jusqu’au bout, puis s’en est allée querir le Graal. The Stomp a fourni une bonne ligne droite comme à son habitude. Rusquela et l’Anglais Shelford n’ont pas à rougir de leur classement personnel.
Une bonne nouvelle: Miss de Champdoux doit rejoindre le haras.

 

Enfin, Fingertips a battu dans cette épreuve tristement historique son compagnon d’écurie, Malibas. Miss Balkania est à noter sur vos carnets.

 

Après la ‘der des der’, les professionnels de l’obstacle sont restés un peu plus longtemps que d’habitude dans l’hippodrome, comme s’ils avaient envie une dernière fois d’imprimer dans leur cerveau une dernière ultime image de cet hippodrome…et puis on ne sait jamais !

dsc00270-3_gfdsc00273-2_gf

Quelques photos de cette réunion souvenir :

dsc00259-2_gfdsc00260-2_gfdsc00262-2_gfdsc00263-2_gfdsc00264-2_gfdsc00265-2_gfdsc00269_gf

dsc00258-2_gf

 

;