Maisons-Laffitte: Tranquille, tranquille!


IMG_20170616_130224 (2)
M.Delzangles entraineur de Berdibek

       Débuter une réunion à 11h55 et la finir à 15h25, telle sera votre mission du jour ! Evidemment dès 11H30, le public se pressait aux deux entrées de l’hippodrome des bords de Seine…enfin une petite journée aux bords de la Seine sous le soleil ne se refuse pas.

 

Seulement six partants dans la première course, mais une arrivée indécise jusqu’au passage du disque final. Arecibo monté par Christophe Soumillon qui portait en l’occurrence les couleurs de Wertheimer frères (une première?) aurait gagné cinquante mètres plus loin. Pris de vitesse le fils d’Invincible Spirit a fini fort, n’échouant que de peu. Prochain gagnant.

 

Deux chevaux au-dessus de la mêlée dans le réclamer, Prix d’Andresy. Dagobert Duke l’a emporté avec une confortable sécurité devant Santo Spirito. A noter, Enfin Seuls, qui bien que pas des mieux placés dans la fameuse échelle des valeurs…a fourni un bon effort final.

 

 
IMG_20170616_124655 (2)
Berdibek et Aurélien Lemaitre
Le Prix Caracalla pour les males a permis à Berdibek de suppléer son compagnon de couleurs, Vargar, favori de l’épreuve et qui a fait preuve de mauvais vouloir dès le rond de présentation…Berdibek s’est imposé en poulain sérieux en résistant très facilement à Ajmal. KensaÏ, quatrième à distance s’est bien comporté dans la phase finale.

 

Le Prix Astronomie, pendant du Prix Caracalla, mais pour les pouliches, est revenu à une fille de Sea The Stars, Beyond The Sea, confiée à Pierre-Charles Boudot. Viola Da Terra, une fois de plus a conclu en bonne pouliche, mais trop tard ( quelle sale habitude d’attendre dans des courses sans train)

 

Enfin bravo aux participants des quatre dernières épreuves handicaps…et aux joueurs qui ont touché…SONT FORTS OU VEINARDS !
Publicités