Auteuil: Et à part le Grand Steeple ?


IMG_20170520_125019

  Il est évident que le Grand Steeple Chase de Paris éclipsait les autres épreuves de cette journée de courses disputées sur l’hippodrome de la Butte-Mortemart. Pourtant il y avait de quoi s’en mettre plein les mirettes tout au long de la réunion.

 

IMG_20170521_134326 (2)
Calva du Rib et sa célèbre casaque verte
   Le Prix du Maréchal Foch a donné le tempo à la réunion avec la victoire d’un pensionnaire de Guillaume Macaire, Calva du Rib appartenant au célèbre ‘trotteur’, Joël Hallais. Monté par Barbara Guenet, le fils de Kapgarde après avoir longtemps patienté, a fini le plus fort pour s’imposer facilement face à Borice qui portait 73 kg, et un autre Macaire, Ballotin. Le Toiny a fini de manière satisfaisante en retrait.

 

IMG_20170521_141506 (2)
Ajas
  De bons trois ans se sont affrontés sur les balais dans le Prix Stanley. Tunis entraîné par…devinez qui, s’est imposé avec une certaine sécurité en devançant Master Dino entraîné, par qui ? Hell Boy a terminé correctement son parcours. Quant au favori, Ajas, on peut dire qu’il n’était pas dans un bon jour, se montrant fautif.

 

De Nous Quatre a fini correctement en retrait dans le Prix Ex Voto. Doujani s’est montré très allant, sans vraiment faiblir.

 

Diamond Charm et Intrinsèque sont à noter et à jouer dans les handicaps de bonne facture.

 

Le Prix d’Arles, labélisé Listed, s’adressait aux femelles de 4 et 5 ans est revenu à un outsider, Cabriole Mag, confiée à Alexis Poirier.

 

Le second groupe du jour, le Prix Ferdinand Dufaure s’est résumé à un duel de Titans entre les deux ‘Nicolle‘, Srelighonn et Dalia Gtandchamp. Une courte de tête donnait la victoire au premier nommé. Srelighonn suivra t’il le même chemin que certains lauréats de ce steeple pour 4 ans, tel Storm of Saintly, Rubi Ball ou autres Remember Rose? A suivre…

 

Enfin la ‘der’ de ce long week-end qui s’est déroulé de manière satisafaisante (sauf pour Brin de Fille dans le Prix Maréchal Foch) est revenu à Kami Kaze entrainé par Guy-Claude Rudolf, entraineur en Alsace et monté par Sirhan Bigot. Une victoire qui va laisser des traces dans le cerveau de ces deux hommes. Après la razzia de Guillaume Macaire, ce succès pour des hommes non médiatisés, laisse un peu d’espoir aux courses d’obstacles.

 

 

Quelques photos de la journée.

 

IMG_20170521_134306 (2)
Branle Bas suivi de Borice

 

IMG_20170521_141455 (2)
Calotin et Bertrand Lestrade

 

 

IMG_20170521_141556 (2)
Echiquier Royal et Jacques Ricou
Publicités