Reportage: Auteuil, un samedi presqu’ordinaire…


DSC00411 (2)

  Dès 12 h30 on sentait bien que les contrôleurs aux entrées n’allaient pas être débordés, ainsi que les guichets et autres stands . Devant un public venu au compte-gouttes malgré un programme somptueux (les turfistes d’Outre-Manche doivent être étonnés), les chevaux se sont quant à eux montrés à la hauteur. En attendant le Grand Steeple de Paris, voici nos quelques photos et réflexions sur cette journée où tout les chevaux sont rentrés le soir dans leurs écuries.

 

 

Daring Rose a ouvert le bal en remportant de bout en bout le Prix Djarvis.

DSC00404 (2)

DSC00401 (2)

DSC00403 (2)

Elimay entrainée par Carlos Lerner doit être une sacrée pouliche, vu ce que le couple homme-cheval a réalisé afin de remporter le Prix du Nivernais. Alors qu‘Ex Fan des Sixties, en tête quasiment depuis le départ, possédait encore toutes ses chances de l’emporter au moment de sa chute au saut de la dernière haie, Elimay qui suivait la malheureuse protégée de François Nicolle, évitait de justesse la fille de Poliglote à terre. Spring In the Air en profitait pour prendre un net avantage, mais c’était sans compter sur Maximilien Farcinade et la belle grise. Finalement Elimay s’imposait facilement de cinq Longueurs.

DSC00409 (2)

Comme lors d’articles précédents où nous avons mis l’accent sur les chevaux entrainés en Tchéquie, l’ex Papot,  Capferret piloté par Jaroslav Myska a démontré que les Pays de l’Est sont de plus en plus compétents en remportant avec un courage exemplaire le Prix Aristote. Crack de Rêve aurait pu l’emporter avec des sauts et réceptions plus traditionnels. Papille d’Or est tombé à la double barrière alors qu’il n’était pas battu.

DSC00419 (2)

DSC00417 (2)

DSC00418 (3)

Comme depuis longtemps, les chevaux venus d’Outre-Manche se sont montrés les plus durs dans le Prix La Barka, dernière préparation à la Grande Course de Haies d’Auteuil. Shaneshill monté par Monsieur Ruby Walsh, s’est imposé en cheval d’acier. Vite bien placé, puis débordé par L’Ami Serge, qui s’est montré très (trop)brillant, le hongre de Willie P. Mullins, bien que débutant à Auteuil, est revenu aux forceps, ‘chercher’ L’Ami Serge aux abords du Poteau. Device, un instant débordé est revenu conclure de bonne manière. Alex de Larredya continue sa préparation en vue du jour J… On peut noter que les trois premiers sont montés par des Jockeys d’Outre-Manche…
Baraka de Thaix, lorsqu’il ne tombe pas, est vraiment un bon cheval. C’est à l’issue d’une superbe fin de course que David Cottin et son ‘grisou’ ont triomphé dans le Prix Pot D’Or (lauréat du Grand Steeple de Paris en 1971)

DSC00423 (2)

Candide qui faisait ses premiers pas sur l’hippodrome de la Butte-Mortemart après deux victoires à Bordeaux et Compiègne, a manqué de réaliser l’ exploit. En tête détaché depuis le départ, l’ex gagnant du Prix Thomas Bryon, a écœuré ses rivaux en montrant sa classe de plat, ajoutée à la qualité de ses sauts. Mais, un certain Prince Ali, entrainé également par Guillaume Macaire, est venu priver du succès, le fils de Turtle Bowl. Izzo s’est montré remarquable pour ses débuts à Auteuil. Bien sûr, il manquait une certaine, De Bon Cœur
Publicités