Maisons-Laffitte: C’est le genre de poulain qui…


sans-titregreg_GF
Hugo Besnier et Straight Shooter

En arrivant sur l’hippodrome de Maisons-Laffitte, on pouvait se demander si l’on était bien au printemps ! Heureusement qu’une course AFASEC se disputait avant la première épreuve officielle de ce mardi avec des futurs jockeys qui ne craignent pas le froid. La jeunesse a réchauffé l’atmosphère…

 

Le jeune Hugo Besnier se souviendra toute sa vie d’un certain Straight Shooter (fils de Fränkel), entrainé par André Fabre. faut dire que le jeune homme n’a pas eu à pousser pour l’emporter. Un canter de chez canter…On notera, Raman et Vieux Moulin qui ont bien travaillé pour finir…
sans-titregree_GF
Sedary

 

Belle lutte dans le Prix Sylvan entre Sédary et Teckwin. Belgrano et Wetrov ont conclu honnêtement en retrait

 

 

Dusk Falls, remarquablement piloté par Aurélien Lemaitre, s’est imposé de bout en bout sans problème devant la bonne finisseusse Most Empowered.

 

sans-titrergeee_GF
Avilius
sans-titregg_GF
L’arrivée du Prix de Suresnes

 

Avilius est le genre de poulain qui monte discrètement les échelons, mais d’un pas décidé. Après avoir attendu, le fils de Pivotal s’est imposé avec la manière dans le Prix de Suresnes. Comme l’allongement de la distance ne sera pas un problème pour le poulain, on peut s’attendre à le voir participer à un groupe lors de ses prochaines sorties. My Scholar est un teigneux.

 

 

La seconde Listed du jour, Prix Servanne, disputée sur 1200 mètres ligne droite permettait à Al Jazi (4è à Belmont Pak) d’effectuer sa rentrée. Malgré des problèmes de trafic pour Grégory Benoist, la pensionnaire de François Rohault a triomphé d’un nez, face au magnifique City Money. L’Espagnol, Présidency et Eskimo Point (pas des plus heureux) ne sont pas n’importe qui.

 

 

Enfin dans le handicap de la ‘der’ Big Bear a crevé l’écran…Quelle fin de course !
Publicités