Auteuil: Les champions font le spectacle devant des fauteuils vides…


       On se demande comment dans l’esprit des dirigeants de courses hippiques peut germer l’idée de programmer Auteuil et Vincennes avec deux réunions grandioses le même jour ? Mais qui? On veut des noms ! Et en ce samedi de folie pour les amoureux de l’obstacle (si cela existe) qui a pu inventer de courir le Murat en même temps que le Grand National de Liverpool ? Bon bah les chevaux ont fait avec, en courant devant des tribunes où entre chaque courses les corbeaux jetaient leurs dévolus sur les rampes en fer des escaliers des tribunes afin de s’en servir comme perchoir…

20170408_164933_HDR~2 (2)
Ajas et David Cottin !
Parlons sport, ca vaut mieux !Le Prix Grandak est revenu à un drôle de poulain qui répond au nom d’Ajas…qui a certainement tapé dans les yeux de beaucoup d’observateurs. La classe est là ! Spirit Sun et We Have A Dream ont conclu de bonne façon en retrait du lauréat. Sao est tombé à la ‘der’ alors qu’il luttait pour un accessit.

 

Kobrouk qui paraissait déclassé avant le coup dans le Prix de Saumur, a dû quelques peu s’employer pour venir à bout de Baboo Natale et de Borago de Bercé.

 

Le Prix Jean Granel s’est couru bizarrement avec deux chevaux détachés, Adagio des Bordes et Ramdam. Si le premier a réussi à le faire de bout en bout sans être inquiété, Ramdam n’a pu résister à Champ de Bataille ni à Magneticjim, remarquable finisseur sans avoir toutes ses aises sur le plat. Ramdam a montré beaucoup de fond et sera peut être à suivre si cet hongre débute en steeple.

 

20170408_181353_HDR (2)
So French et James Réveley
Le Prix Murat a permis à Guillaume Macaire de faire le jumelé avec ses deux Cracks, So French, Impérial et Storm of Saintly qui a fourni sa pointe de vitesse finale d’une façon prometteuse…Shannon Rock semble extra en ce moment malgré ses 11 ans ! Dommage que Milord Thomas ne sera pas de la partie fin mai !

 

Quelle est belle…De Bon Cœur ! Une de plus dans le Pépinvast pour la protégée de l’écurie Detré , montée en grande confiance par James Reveley. Une sorte de Bold Eagle de l’obstacle ! D’vina, immensément courageuse a gardé le premier accessit face à Désinvolte et l’éternel bon finisseur Kalifko qui serait peut être mieux en steeple.

 

Master Dino en tête depuis le départ, n’a pas été inquiété réellement par My Way. Shark du Berlais est venu en retrait des deux premiers ‘chiper’ le second accessit . Voici trois poulains prometteurs.

 

Félicie avait besoin de courir. Une affaire à suivre !

 

 

 

Advertisements