Compiègne : Quelques notes sympathiques


C8EniNtWsAAZR47

 En ce jour de manifestation à Paris, Compiègne offrait à la sagacité des parieurs 8 courses d’obstacle de qualité variable. Quelques notes intéressantes sont venues s’inscrire dans nos jumelles.

 

 

Brutus du Rheu a fourni un bon effort final, sans pouvoir inquiéter Tunis, sûr vainqueur.

 

Izzo, bon performer en plat en Allemagne est resté invaincu en obstacle pour sa deuxième tentative.

 

Epicéa a effectué une rentrée pleines de promesses sur un parcours qui n’était pas son meilleur, après une rentrée de 14 mois dans une course dominée par Le Patriote.

 

Jazz in  Montreux a gagné en cheval déclassé le Prix de Dinard

 

Puyfolais a vaincu en étant seul au monde dans une épreuve où Treizor du Pilori s’est débarrassé de son jockey en face. A reprendre.

 

Nouvel atout de François-Marie Cottin, Royal Pocker s’est une novelle fois illustré dans un réclamer où il n’a trouvé que Baouri, fautif à l’avant-dernière haie, pour essayer de lui tenir tête un petit moment. Dreamabad entrainé par Gérard Collet, n’a pas mal fini. Il faudra s’en souvenir la prochaine fois, vu que cette fois-ci, le fils d’Astarabad n’était pas encore complétement prêt.

 

La dernière est revenue à l’ex Emmanuel Clayeux , Capferret entrainé dorénavant pas la Tchèque, Mme Stepanka Myskova et monté par Jaroslav MyskaCapharnaüm entrainé par François-Marie Cottin, récent quatrième d’un quinté en haies à Auteuil a couru comme un âne…EVIDEMMENT AUCUNE DEMANDE D’EXPLICATIONS PAR LES COMMISSAIRES SUR CETTE CONTRE PERFORMANCE…Faut dire que c’était la ‘der’ et ces gens -là doivent rentrer rapidement chez-eux, puis pour  être tout à fait francs….TOUT LE MONDE S’EN FOUT  !
Advertisements